TROP DE BON­HEUR AU MÈTRE CAR­RÉ EN GUA­DE­LOUPE

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME - Gilles Proulx Collaboration spé­ciale

Ja­lou­sons la Gua­de­loupe! Oui, nous Qué­bé­cois, nous de­vrions en vou­loir à cette île pa­ra­di­siaque pour la­quelle la France a re­non­cé au Ca­na­da (et à ses «quelques ar­pents de neige», di­sait Vol­taire) en si­gnant le trai­té de Pa­ris de 1763.

À la blague, Ro­bert Char­le­bois a re­pro­ché à Jacques Car­tier de ne pas avoir «na­vi­gué à l’en­vers de l’hi­ver» pour que notre pays soit quelque part au chaud.

Mais les Qué­bé­cois ne sont pas ran­cu­niers et la Gua­de­loupe les fait rê­ver, comme en té­moigne la chan­son de Mi­chel Ri­vard qui veut re­voir sa Gua­de­loupe et «sa blonde sans son maillot».

Quel in­croyable contraste entre les gens de cette île et, pour prendre un exemple ex­trême, ceux d’Haï­ti... Comme quoi la ci­vi­li­sa­tion à la­quelle on ap­par­tient peut faire toute la dif­fé­rence.

L’ap­par­te­nance fran­çaise a ses avan­tages: édu­ca­tion de qua­li­té, gas­tro­no­mie, sé­cu­ri­té, etc. Un mor­ceau de France co­lo­rée qui, bien que conscient de sa spé­ci­fi­ci­té, n’a plus de vel­léi­tés in­dé­pen­dan­tistes. Den­sé­ment peu­plée, l’île est heu­reuse, mais… on y est ser­ré. Il y a trop de bon­heur au mètre car­ré!

Pêche, plon­gée, surf, etc. Ce ne sont pas les plages qui manquent pour ces ac­ti­vi­tés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.