HU­MAIN

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS -

Le plus jeune de la bande, Alex Nevs­ky, ac­corde beau­coup d’im­por­tance au cô­té hu­main de l’ex­pé­rience.

On connaît Alex Nevs­ky pour ses chan­sons, mais un peu moins pour son hu­mour. On de­vrait bien­tôt dé­cou­vrir ce cô­té de sa per­son­na­li­té. «Sou­vent, juste de faire des blagues, ça vient désa­mor­cer les si­tua­tions. C’est de­ve­nu ma nou­velle pas­sion, ça en­lève un peu de stress. Je me mets dans leur peau et je com­prends que c’est an­gois­sant», dit-il.

En tant que men­tor, il aime créer un lien de confiance avec les can­di­dats et les mettre à l’aise. «Marc est un plus au ni­veau vo­cal et tech­nique dans les duels, il prend plus le rôle de tech­ni­cien et il ex­celle là-de­dans. Moi, je prends plus le cô­té hu­main, j’es­saie de don­ner de la confiance.»

SE SEN­TIR UTILE

Quand il a re­çu l’in­vi­ta­tion de Marc Du­pré à par­ti­ci­per à l’émis­sion, Alex Nevs­ky a hé­si­té. « La Voix, c’était pas mal le truc le moins plau­sible dans ma tête. On s’est par­lé et ça m’a pris un bon deux se­maines avant d’ac­cep­ter.»

Il a consul­té plu­sieurs per­sonnes dans son en­tou­rage et a pris le temps de s’in­for­mer sur son rôle. «Ma crainte c’était d’être juste une image à la té­lé, confie-t-il. Mais fi­na­le­ment je me suis ren­du compte que le rôle de men­tor c’était autre chose. C’est vrai­ment dans la mu­sique, dans le tra­vail et ça m’a convain­cu d’y al­ler.»

Dans son rôle de men­tor, Alex Nevs­ky veut éga­le­ment avoir des dis­cus­sions sur ce que c’est réel­le­ment que d’avoir une car­rière en mu­sique au Qué­bec.

«Juste une pe­tite dis­cus­sion qui n’a pas rap­port avec les duels, mais qui a rap­port à ce que c’est réel­le­ment ce mé­tier, c’est quoi d’al­ler dans une van de tour­née et d’être as­sis avec les sept mêmes per­sonnes pen­dant 8000 heures… C’est une réa­li­té qui est vrai­ment moins glam, mais c’est im­por­tant de le par­ta­ger», dit-il.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.