UN DEUXIÈME AL­BUM POUR TREM­BLAY

Trem­blay re­vient sur la scène mu­si­cale mont­réa­laise avec Por­ce­laine, un deuxième opus qui re­pré­sente une mise en dan­ger aus­si im­por­tante que né­ces­saire pour le jeune au­teur-com­po­si­teur-in­ter­prète.

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Bru­no La­pointe Le Jour­nal de Mon­tréal

Plus de deux an­nées se sont écou­lées de­puis la pa­ru­tion de Ça va, ça va, le pre­mier al­bum de Trem­blay, éga­le­ment connu du pu­blic qué­bé­cois sous son nom com­plet, Maxime Desbiens-Trem­blay. De­puis, l’écri­ture a oc­cu­pé une place im­por­tante dans le quo­ti­dien de Trem­blay.

Et c’est au­jourd’hui qu’abou­tit tout ce tra­vail, sous la forme d’un deuxième al­bum en car­rière qu’il présente à ses fans avec fé­bri­li­té. Mais pour­quoi l’in­ti­tu­ler Por­ce­laine? «C’est un titre qui re­pré­sente par­fai­te­ment la fra­gi­li­té des re­la­tions in­ter­per­son­nelles et du mé­tier d’ar­tiste. La por­ce­laine, c’est très beau, mais ça peut écla­ter en un ins­tant», ex­plique-t-il.

Dans les bacs de­puis mar­di, ce nou­vel al­bum est por­té par son pre­mier ex­trait, Aime/Par­donne, qui tourne dé­jà en boucle sur les ondes ra­dio­pho­niques.

S’IMPOSER EN TANT QU’AR­TISTE

Bien qu’on le connaisse pour ses rôles à la té­lé­vi­sion et au ci­né­ma, la mu­sique n’a rien d’un in­té­rêt nou­veau ou pas­sa­ger pour Trem­blay. Il en­tend bien faire en­tendre sa voix et se tailler une place sur la scène mu­si­cale mont­réa­laise.

C’est d’ailleurs dans une vo­lon­té de dis­tin­guer sa car­rière mu­si­cale de sa car­rière de co­mé­dien qu’il a choi­si de si­gner ses al­bums du simple nom de Trem­blay.

«J’avais be­soin de re­par­tir à zé­ro avec la sor­tie de mon pre­mier al­bum so­lo. C’était à l’époque une ma­nière de me mettre en dan­ger, et je le fais en­core au­jourd’hui avec Por­ce­laine », confie-t-il.

À 29 ans, Trem­blay traîne dé­jà sa pas­sion pour la mu­sique de­puis l’âge de 15 ans. Il a d’abord don­né dans le blues, puis dans le rock. Il verse au­jourd’hui dans la pop, mais garde tout de même de fortes in­fluences ré­so­lu­ment rock, élec­tro et folk.

Avant même d’avoir lan­cé Por­ce­laine, Trem­blay pen­sait dé­jà à l’ave­nir, la tête pleine d’idées pour un troi­sième al­bum.

«Je m’en­ligne pour une car­rière comme celle de Tom Waits; je vais faire des spec­tacles jus­qu’à ce que j’aie 70 ans et rien ne pour­ra m’ar­rê­ter», lance-t-il dans un éclat de rire.

Por­ce­laine est en vente main­te­nant. Pour les dates de spec­tacle, consul­tez le www.trem­blay­mu­sique.com.

PHO­TO COUR­TOI­SIE, JIM­MY FRAN­COEUR

Trem­blay par­tage la réa­li­sa­tion et les ar­ran­ge­ments de Por­ce­laine

avec Éloi Pain­chaud.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.