J’avais be­soin de me faire ou­blier

Le pre­mier al­bum de Yoan Garneau, un an après sa vic­toire à La Voix

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS - Ra­phaël Gen­dron-Mar­tin Le Jour­nal de Mon­tréal ra­phael.gen­dron-mar­tin@ que­be­cor­me­dia.com

La vic­toire de Yoan Garneau à La Voix n’est pas pas­sée in­aper­çue, l’an der­nier. Le pro­té­gé d’Isa­belle Bou­lay avait coif­fé au fil d’ar­ri­vée Ré­mi Chas­sé, Va­lé­rie La­haie et Re­nee Wil­kin. Sur les ré­seaux so­ciaux, plu­sieurs avaient re­mis en ques­tion le choix du ga­gnant. Face à cette tour­mente, et parce qu’il avait be­soin de faire le re­cul à la suite de cette aven­ture étour­dis­sante, Yoan a pris la dé­ci­sion de re­tour­ner dans sa fa­mille à Ferme-Neuve, une mu­ni­ci­pa­li­té à une heure au nord de Mont-Lau­rier, à en­vi­ron quatre heures de Mon­tréal. «J’avais be­soin de me faire ou­blier, dit-il. C’était la meilleure chose que je pou­vais faire. J’avais be­soin de me re­trou­ver avec moi-même. Ça m’a fait com­po­ser des chan­sons et pen­ser à mon chant et ma fa­çon de faire. J’au­rais pu res­ter à Mon­tréal après La Voix, mais je trouve que c’était la meilleure chose à faire.»

Son pre­mier al­bum, sim­ple­ment in­ti­tu­lé Yoan, le jeune homme l’a conçu de pair avec Anne Vi­vien et Rick Ha­worth, qui ont res­pec­ti­ve­ment tra­vaillé à la di­rec­tion ar­tis­tique et à la réa­li­sa­tion.

«L’équipe de Pro­duc­tions J m’a de­man­dé si je me voyais tra­vailler avec Anne, dit Yoan. Elle a ap­pris à me connaître un peu plus, elle a vu mon style mu­si­cal et où je vou­lais al­ler. C’est en­suite elle qui a pro­po­sé d’al­ler cher­cher Rick pour la réa­li­sa­tion. Avec Rick, ç’a été très fa­cile de tra­vailler en­semble parce que nos idées étaient très si­mi­laires. Il a com­pris tout de suite ce que je vou­lais li­vrer.»

NE PAS EX­CLURE LE FRAN­ÇAIS

Pas­sion­né de mu­sique coun­try, Yoan ne vou­lait pas al­ler dans le style trop tra­di- tion­nel, men­tion­nant avoir été in­fluen­cé par le blues de Mud­dy Wa­ters et le nou­veau coun­try de La­dy An­te­bel­lum. «Le coun­try tra­di­tion­nel ne fait pas vrai­ment par­tie de mes in­fluences, dit-il. Je vou­lais li­vrer un coun­try qui a de l’at­ti­tude, avec un peu de blues et de rock.»

À La Voix, on a d’abord consta­té à quel point Yoan avait une ai­sance avec les chan­sons an­glo­phones. Sur son pre­mier al­bum, le jeune homme pro­pose les trois quarts des mor­ceaux en an­glais, mais il n’était pas ques­tion pour lui d’ex­clure com­plè­te­ment le fran­çais.

«À La Voix, j’ai été ini­tié à chan­ter en fran­çais et ç’a été une bonne chose pour moi, car je vise un mar­ché in­ter­na­tio­nal. Chan­ter en fran­çais n’est pas plus dur, mais c’est dif­fé­rent. Le fran­çais est ma langue ma­ter­nelle, c’est plus lié à mes émo­tions. Tan­dis qu’en an­glais, on di­rait qu’il y a un filtre. Je peux chan­ter mes émo­tions sans que ce soit moi qui les vive.»

BIEN­VEILLANTE ISA­BELLE BOU­LAY

Sur l’al­bum, on re­trouve un duo avec Isa­belle Bou­lay, pour la pièce J’en­tends sif­fler le train. Yoan ne ta­rit pas d’éloges en­vers celle qui l’a pris sous son aile du­rant La Voix.

«Avant de par­ti­ci­per à l’émis­sion, je sa­vais dé­jà que c’était avec elle que je vou­lais al­ler, si j’étais choi­si. Isa­belle m’a ai­dé énor­mé­ment tout au long de l’aven­ture. Je l’ai trou­vée très cha­leu­reuse et hu­maine. Pen­dant le pro­ces­sus de l’al­bum, elle a été très bien­veillante. Je l’ai ap­pe­lée quelques fois quand j’avais des ques­tions. Pour moi, ce n’est pas juste une bonne chan­teuse, c’est une grande per­sonne.» Quel genre de pu­blic Yoan s’at­ten­dil à re­joindre avec son al­bum? «Je n’ai pas de pu­blic cible, je chante pour les 0 à 150 ans, ré­pond-il. Je chante parce que j’aime chan­ter et s’il y en a qui aiment ça, je suis heu­reux. C’est vrai que le coun­try que l’on a connu au Qué­bec vi­sait peut-être un pu­blic un peu plus âgé. Mais avec ce que j’ap­porte, je crois que ça peut in­té­res­ser tous les groupes d’âge.»

L’al­bum ho­mo­nyme de Yoan sor­ti­ra le 23 mars.

Le chan­teur se­ra aus­si in­vi­té à l’émis­sion Ac­cès illi­mi­té le di­manche 22 mars, 21h30, à TVA.

Yoan a tra­vaillé avec Rick Ha­worth (réa­li­sa­tion) et Anne Vi­vien (di­rec­tion

ar­tis­tique) pour son pre­mier al­bum.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.