PIERRE LA­POINTE

Ja­cob WAT­SON Gaya Mi­chel ÉLIE Ma­thieu HO­LU­BOWS­KI Do­mi­nique FILS-AI­MÉ Lia­na BU­REAU Phi­lippe CLÉ­MENT

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION -

Nou­velle re­crue du pa­nel de coachs, Pierre La­pointe a peut-être le groupe de can­di­dats le plus so­lide de 2015. Ma­thieu Ho­lu­bows­ki est notre pré­fé­ré de­puis jan­vier. Est-ce parce que nous par­ta­geons les goûts mu­si­caux du gui­ta­riste? En par­tie. Sur You­Tube, ses re­lec­tures acous­tiques sont tout aus­si bonnes les unes que les autres. Hal­le­lu­jah de Leo­nard Co­hen, For

give Me de Ci­ty and Co­lour, Skin­ny Love de Bon Iver… Le jeune folk­man d’ori­gine po­lo­naise sait choi­sir des chan­sons sur les­quelles sa voix hy­per­sen­sible peut briller. Son style par­ti­cu­lier pour­rait tou­te­fois fi­nir par nous las­ser. Voi­là donc pour­quoi nous gar­dons éga­le­ment un oeil sur Gaya. La bombe la­val­loise nous a je­tés à terre di­manche der­nier, non pas avec ses prouesses vo­cales (ce qui est dom­mage pour une émis­sion in­ti­tu­lée La Voix), mais avec son ma­gné­tisme fou. La bête de scène la plus fé­roce du concours, c’est elle. Sa re­prise du cra­quant Up­town Funk de Bru­no Mars et Mark Ron­son nous a per­mis de dé­cou­vrir une chan­teuse au sex-ap­peal élec­tri­fiant, comme Beyon­cé et Ma­don­na. Après son tour au mi­cro, on était aus­si son­né que Da­vid, le pauvre, qui de­vait lui suc­cé­der sur scène. Isa­belle Bou­lay a par­fai­te­ment bien ré­su­mé notre pen­sée dans les se­condes sui­vant son numéro : «Gaya, c’est ayayaye…»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.