MO­MENTS TRAN­QUILLES À LA POINTE-BASSE

HAVRE-AUX-MAI­SONS | La Butte Ronde Couette et Ca­fé, un gîte cha­leu­reux construit dans une an­cienne école de can­ton, se trouve à la Pointe-Basse, entre les douces col­lines de l’île de Havre-aux-Mai­sons et les fa­laises es­car­pées du Cap Al­right.

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME - Ma­rie-France Bornais Le Jour­nal de Qué­bec

À quelques mi­nutes de l’aé­ro­port, voi­ci un havre de paix, un vrai coup de coeur. Na­dine Leb­lanc et Ch­ris­tian Vi­gneau y opèrent ce gîte co­té 4 so­leils. On y trouve cinq chambres lu­mi­neuses, calmes et douillettes, équipées de ma­gni­fiques salles de bain. Le bois, très pré­sent dans l’amé­na­ge­ment, ajoute en­core plus de chaleur aux pièces. Les chambres ont une vue sur la Butte ronde, sur la mer, et sur le pa­no­ra­ma cham­pêtre de Havre-aux-Mai­sons et ses belles mai­sons tra­di­tion­nelles peintes de toutes les cou­leurs.

Les in­vi­tés ont ac­cès au ma­gni­fique sa- lon du gîte, où trône un su­perbe pia­no à queue. Les fau­teuils de cuir in­vi­tants sont un ap­pel à la re­laxa­tion. Pen­dant la belle sai­son, les vi­si­teurs peuvent s’ins­tal­ler sur la ga­le­rie pour ad­mi­rer le pay­sage et les ma­gni­fiques cou­chers de so­leil.

Na­dine Leb­lanc a fait l’acquisition de l’éta­blis­se­ment dé­co­ré de nom­breuses plantes vertes et de ma­gni­fiques an­ti­qui­tés en mai 2013. «C’est très calme, re­po­sant, apai­sant ici. Même quand c’est rem­pli à pleine ca­pa­ci­té, ce n’est ja­mais bruyant : les gens se res­pectent», com­mente-t-elle en en­tre­vue. «Il n’y a pas de tra­fic non plus, puis­qu’on est dans un en­droit un pe­tit peu re­ti­ré du tra­fic. On est à proxi­mi­té de la mer. Tout ça fait qu’on est dans un en­droit qui est pai­sible. C’est re­po­sant.»

La mer est à cinq mi­nutes de marche. «Il y a une très belle plage, juste en bas, où est le Fu­moir d’An­tan. Il n’y a pas de grosses ma­rées ici et c’est une baie donc l’eau est plus chaude qu’ailleurs. On aime bien al­ler se bai­gner. C’est une toute pe­tite plage où les gens de la Pointe-Basse aiment al­ler. Il y a une autre plage l’autre bord de la butte ronde et on y a ac­cès par des es­ca­liers. C’est un bel en­droit pour al­ler mar­cher.»

L’au­berge met deux bi­cy­clettes à la dis­po­si­tion des gens. «Il y a des gens qui ex­plorent les îles en bicyclette. C’est val­lon­neux un peu, mais ça se fait quand même bien, sauf les jour­nées où il y a des gros vents.»

Les vi­si­teurs peuvent aus­si al­ler ex­plo­rer les sen­tiers de la fa­meuse Butte ronde. Si­tuée tout près, elle a ses propres lé­gendes. «On dit que des pi­rates y ont ca­ché un tré­sor...»

LA MOULE DU LARGE

Ch­ris­tian Vi­gneau, le conjoint de Na­di- ne, est aus­si co­pro­prié­taire de La Moule du Large avec De­nyse Hé­bert.

«C’est un pas­sion­né de la ma­ri­cul­ture: il fait l’éle­vage de moules et d’huîtres au large, entre l’île de Havre-aux-Mai­sons et l’île d’En­trée. C’est le seul dans l’Est du Ca­na­da qui fait ça», dit Na­dine. «Les moules et les huîtres Tré­sors du large sont tout le temps ba­layées par l’eau sa­lée, ce qui leur donne un goût sa­lé par­ti­cu­lier. Ce sont des pro­duits qui ont une bonne re­nom­mée. Les Pas per­dus en ont tout le temps au me­nu et les moules sont dans presque tous les res­tos des îles.»

Le gîte est adap­té aux per­sonnes à ca­pa­ci­té phy­sique res­treinte.

Ce re­por­tage a été réa­li­sé avec la collaboration de Pas­can Avia­tion www.pas­can.co­main­si que Tou­risme Îles-de-la-Ma­de­leine et ses par­te­naires. www.tou­ris­mei­les­de­la­ma­de­leine.com

1

PHO­TOS MA­RIE-FRANCE BORNAIS

1. Sur le bal­con, on voit la mer. 2. Na­dine Leb­lanc et Ch­ris­tian Vi­gneau, pro­prié­taires de La Butte Ronde Couette et Ca­fé. 3. Le pe­tit-dé­jeu­ner san­té est ser­vi dans la salle à man­ger meu­blée d’an­ti­qui­tés.

3

2

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.