LA FÉÉ­RIE DES COS­TUMES

De­puis 31 ans, Col­leen At­wood des­sine des cos­tumes et son nom fi­gure au gé­né­rique de films tels que Joe contre le vol­can, Slee­py Hol­low ou Blanche-Neige et le chas­seur.

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hontebeyrie Agence QMI

Mais ce sont cer­tai­ne­ment ses créa­tions pour Mé­moires d’une geisha, Chicago ou

Alice au pays des mer­veilles qui font que son nom est connu du pu­blic. En­tre­vue avec une dame dont les de­si­gns sont in­ou­bliables. Sor­ti au ci­né­ma en dé­cembre der­nier,

Dans les bois - adap­ta­tion d’une co­mé­die mu­si­cale qui a triom­phé à Broad­way – fait par­tie de ces ré­in­ven­tions de contes de fées aux­quelles se livrent les stu­dios Dis­ney de­puis Ma­lé­fique. Le long-mé­trage, aus­si une co­mé­die mu­si­cale, ras­semble une myriade de contes de fées – Cen­drillon, Le pe­tit cha­pe­ron rouge, Rai­pon

ce, Jack et le Ha­ri­cot ma­gique, pour ne ci­ter que ceux-là – en une seule his­toire, ra­con­tée par des chan­sons.

Dans les bois com­mence avec l’ar­ri­vée d’une sor­cière (Me­ryl Streep) qui ex­plique à un bou­lan­ger (James Cor­den) et sa femme (Emi­ly Blunt) qu’ils doivent ras­sem­bler un cer­tain nombre d’ob­jets afin de le­ver la ma­lé­dic­tion qui pèse sur eux et qui les em­pêche d’avoir un en­fant.

Pour Col­leen At­wood, l’at­trait de cette pro­duc­tion ré­si­dait à la fois dans le nombre et la di­ver­si­té des per­son­nages – de Cen­drillon (An­na Ken­drick) au Grand mé­chant loup (John­ny Depp) – ain­si que dans le fait de re­tra­vailler, pour la qua­trième fois, avec le réa­li­sa­teur Rob Mar­shall.

«Je com­mence mon pro­ces­sus de créa­tion tou­jours de la même ma­nière, avec le réa­li­sa­teur. Je m’as­sure de sa vi­sion du scé­na­rio, de ce qu’il veut en faire. Puis, je pro­pose des cro­quis et des concepts. En­suite, je m’as­sieds avec les ac­teurs afin d’ob­te­nir leur son de cloche. Ils me parlent de la ma­nière dont ils vont in­ter­pré­ter leur rôle et de la psy­cho­lo­gie des per­son­nages», a-t-elle ex­pli­qué. Et, comme elle l’a pré­ci­sé, il est évident que «ce­la ne nuit pas» d’avoir tra­vaillé avec Rob Mar­shall aus­si fré­quem­ment. «J’es­père que ce­la me per­met d’an­ti­ci­per ce qu’il sou­haite».

C’est ain­si, en par­lant avec John­ny Depp – avec qui elle a dé­jà eu l’oc­ca­sion de col­la­bo­rer à maintes re­prises de­puis Ed

ward aux mains d'ar­gent (1990) – qu’elle a ap­pris que l’acteur voyait son per­son­nage du Grand mé­chant loup vou­lant man­ger le pe­tit Cha­pe­ron rouge et sa grand­mère comme un dé­ri­vé du loup po­pu­la­ri­sé par Tex Ave­ry dans ses des­sins ani­més des an­nées 1940. «C’est de là que vient le

Zoot suit qu’il porte. J’ai uti­li­sé une tech­nique que je n’avais pas en­core eu l’oc­ca­sion de tes­ter et qui est, en fait, un pro­cé­dé uti­li­sé par les fa­bri­cants de per­ruques pen­dant les an­nées 1920. J’ai cou­su de la laine de four­rure afin de créer la queue et le col du cos­tume, c’est ce qui donne l’im- pres­sion que des poils dé­passent», a-t-elle dit. Car, pas ques­tion de mettre John­ny Depp dans un cos­tume de loup, elle a pré­fé­ré, pour l’en­semble des vê­te­ments por­tés par l’acteur, «bro­der un mo­tif de four­rure sur une pièce de laine très mince.»

Le même soin est al­lé dans la créa­tion des deux cos­tumes pour Me­ryl Streep, la co­mé­dienne in­car­nant la vieille sor­cière du dé­but du film ra­jeu­nis­sant au fur et à me­sure de l’his­toire. Et il en a été de même avec la to­ta­li­té des vê­te­ments por­tés par les nom­breux per­son­nages.

LA NOU­VELLE ALICE…

L’an pro­chain, le nom de Col­leen At­wood se re­trou­ve­ra, une fois de plus, au gé­né­rique d’une su­per­pro­duc­tion is­sue des stu­dios Walt Dis­ney, Alice au pays des Mer­veilles 2.

Celle qui a tra­vaillé sur bon nombre de longs mé­trages réa­li­sés par Tim Bur­ton a été ra­vie de re­trou­ver ce­lui qui est de­ve­nu pro­duc­teur pour Alice au pays des

Mer­veilles 2, la réa­li­sa­tion ayant été confiée à James Bo­bin ( Les Mup­pets: le

re­tour). Et elle a te­nu à pré­ve­nir les ama­teurs.

«Il s’agit de l’adap­ta­tion du deuxième tome des aven­tures d’Alice, Alice au Pays des Mer­veilles: De l'autre cô­té du

mi­roir », a-t-elle pré­ci­sé. Mais, alors que le ro­man présente une autre Alice, le film, lui, suit la même jeune fille, de­ve­nue plus âgée. Et Mia Wa­si­kows­ka, John­ny Depp, He­le­na Bon­ham Car­ter et Anne Ha­tha­way re­prennent leurs rôles d’Alice, du Cha­pe­lier fou, de la Reine de Coeur et de la Reine blanche tan­dis que Rhys Ifans y in­carne Za­nik High­topp, le père du Cha­pe­lier fou et Sa­cha Ba­ron Co­hen tient le rôle du temps.

S E V I H C R A ’ D T E E I S I O T R U O C S O T O H P

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.