LE DÉFI DU DER­NIER ÉPI­SODE

Ex­plo­sives, contro­ver­sées, sur­pre­nantes et par­fois dé­ce­vantes, les fi­nales des sé­ries et des té­lé­ro­mans sont loin de faire l’una­ni­mi­té. Les au­teurs d’Uni­té 9, 19-2 et Au se­cours de Béa­trice ont ac­cep­té de le­ver le voile sur leur fa­çon d’at­ta­quer le der­nie

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - Yves Le­clerc Le Jour­nal de Qué­bec

La mort de Su­zie Lam­bert ( Lance et Compte) et de Kath­leen O’Ha­ra ( O» ) ont ré­cem­ment se­mé l’émoi chez un grand nombre de té­lé­spec­ta­teurs.

Plu­sieurs ont même été jus­qu’à manifester leur mé­con­ten­te­ment sur les ré­seaux so­ciaux. La fi­nale de La Ga­lère en avait aus­si lais­sé plu­sieurs sur leur faim, il y a deux ans.

Da­nielle Trottier pro­met une fi­nale forte en in­ten­si­té dra­ma­tique pour le der­nier épi­sode de la sai­son d’Uni­té 9.

«Une fi­nale, c’est l’abou­tis­se­ment des élé­ments dra­ma­tiques qui ont été abor­dés au cours de la sai­son. La fi­nale de mar­di, je la connais de­puis que j’ai com­men­cé à écrire le pre­mier épi­sode de cette troi­sième sai­son», a-t-elle in­di­qué, lors d’un en­tre­tien.

Pour l’au­teure, il n’y a au­cune place à l’im­pro­vi­sa­tion. Elle sait dès le dé­part com­ment ça va se ter­mi­ner. C’est ce qui la guide dans l’écri­ture des 24 épi­sodes d’une sai­son.

«C’est quelque chose qui doit être pré­pa­ré et qui ne se dé­cide pas en cours d’écri­ture. Je prends beau­coup de temps pour pla­ni­fier les enjeux dra­ma­tiques qui s’en­ri­chissent en cours de route. Il faut, lors du der­nier épi­sode, ar­ri­ver au bon mo­ment et à la bonne place», a-t-elle ex­pli­qué.

DÉ­FIS ET RE­LANCES

Da­nielle Trottier pré­cise qu’elle n’écrit pas une co­mé­die et que le mé­ca­nisme d’écri­ture d’une dra­ma­tique est com­plè­te­ment dif­fé­rent.

«Une fi­nale doit être mar­quante. Elle doit aus­si lais­ser les per­son­nages de­vant un défi, un grand ques­tion­ne­ment ou une ac­tion qui va per­mettre de re­lan­cer la sai­son qui va suivre. Nous al­lons conclure des af­faires et mettre en place de nou­veaux élé­ments», a-t-elle fait re­mar­quer.

Pour 19-2, Da­nielle Dan­se­reau et Mar­tin For­get avaient un défi com­plè­te­ment dif­fé­rent pour le der­nier épi­sode de mer­cre­di.

La sai­son en cours est la der­nière. Il n’y en au­ra pas de qua­trième. «Il faut bou­cler la boucle avec cette his­toire qui a pris place lors de la pre­mière scène de la pre­mière sai­son et fer­mer toutes les in­trigues qui ont sui­vi. Il faut sen­tir qu’on a ra­con­té une his­toire et que c’est la fin», a-t-elle in­di­qué. Cer­tains élé­ments, tou­te­fois, se­ront libres d’in­ter­pré­ta­tion. «Il y a des per­son­nages qui sont dans la lu­mière et d’autres qui le sont moins. Je pense que la fin est as­sez nuan­cée», a-t-elle dit.

AT­TENTES ÉLE­VÉES

Da­nielle Dan­se­reau est cons­ciente que les at­tentes se­ront très éle­vées, mer­cre­di, pour cette sé­rie qui at­tire au­tour de 1 300 000 té­lé­spec­ta­teurs par émis­sion. «Il y a beau­coup d’at­tentes et j’ai hâte de voir la réac­tion des gens. L’écri­ture d’un der­nier épi­sode est quelque chose de com­plè­te­ment pas- sion­nant et que nous avons fait sur le bout de notre siège», a-t-elle in­di­qué, pré­ci­sant que l’épi­sode a été écrit il y a en­vi­ron un an. Au­teure d’Au se­cours

de Béa­trice, Fran­cine Tou­gas ne nage pas dans les mêmes eaux que 19-2 et

Uni­té 9, qui sont forts en in­ten­si­té dra­ma­tique. «Le der­nier épi­sode d’une sai­son doit être une ré­so­lu­tion d’une trame dra­ma­tique qui a été ex­ploi­tée du­rant la sai­son. Ce n’est pas le “punch” pour le punch, comme un in­cen­die, par exemple, qui éclate, pour on ne sait quelle rai­son. Je ne fi­ni­rais pas avec un “punch” qui n’a pas rap­port avec la quête de Béa­trice, qui a che­mi­né tout au long de la sai­son», a-t-elle fait sa­voir.

Il est im­por­tant, se­lon l’au­teure, de ter­mi­ner une sai­son ou une de­mi-sai­son avec quelque chose de spé­cial.

«On veut, aus­si, que le monde re­vienne. Je pense que les gens vont trou­ver l’été long», a-t-elle lais­sé tom­ber, sa­tis­faite des der­nières lignes qu’elle a écrites.

Da­nielle Trottier

Da­nielle Dan­se­reau

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.