BE­VER­LY HILL 90120

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION -

(1990-2000)

La série pour ado­les­cents par ex­cel­lence. Le mo­dèle qu’ont ten­té de co­pier nombre de fic­tions de­puis, dont The O.C. et Daw­son’s Creek. Dans le mer­veilleux monde de Bren­don, Bren­da et com­pa­gnie, on avait ra­re­ment le nez four­ré dans ses livres. On pré­fé­rait la plage, les séances de magasinage, les soi­rées au Peach Pit et sur­tout, les his­toires de coeur. Entre deux exa­mens, cha­cun des per­son­nages avait le temps de vivre huit peines d’amour.

Im­por­tance des études : Faible

Certes, quelques épi­sodes étaient ar­ti­cu­lés au­tour d’im­por­tants exa­mens, mais ce qu’on vou­lait vrai­ment sa­voir, c’est si Dy­lan al­lait choi­sir Kel­ly ou Bren­da. ment au­tour de quelques ado­les­cents et leur fa­mille, dont les Couillard. Par­mi les ac­teurs qui ont fait leurs dé­buts dans cette quo­ti­dienne de 1220 épi­sodes, ci­tons Charles Lafortune, Ju­lie Le Bre­ton, Yan En­gland, Sé­bas­tien De­lorme, Serge Pos­ti­go et Su­zanne Clé­ment. Im­por­tance des études : Moyenne Rares étaient les épi­sodes de tow cen­trés sur un exa­men à ve­nir. On pré­fé­rait abor­der mille et une autres thé­ma­tiques plus graves, comme la drogue, la vio­lence, le ra­cisme, etc.

Wa­ta­ta­tow

Buf­fy the Vam­pire Slayer

Alias)

Lost,

Fe­li­ci­ty

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.