LE PA­RI COM­PLÈ­TE­MENT FOU des Trois Ac­cords

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURNÉE - Yves Leclerc YVES.LECLERC@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM

Les Trois Ac­cords ont par­ti­ci­pé à de nom­breux fes­ti­vals au fil des ans. Ils ont tou­te­fois consta­té, lors­qu’ils ont mis sur pied le Fes­ti­val de la pou­tine de Drum­mond­ville en 2008, qu’il y avait une énorme dif­fé­rence entre mon­ter sur scène et bran­cher son équi­pe­ment et or­ga­ni­ser un tel évé­ne­ment. Retour sur huit an­nées de sur­prises et d’ap­pren­tis­sage.

Pierre-Luc Boisvert, Charles Du­breuil, Alexandre Parr et Simon Proulx ont ra­pi­de­ment réa­li­sé que l’or­ga­ni­sa­tion d’un fes­ti­val était une tâche plu­tôt com­plexe.

«Ça nous a pris un peu de temps avant de com­prendre tout ce que ça im­pli­quait. On l’a eu à la dure pas mal et on sa­vait as­sez ra­pi­de­ment lorsque la chaine dé­bar­quait», a lais­sé tom­ber le gui­ta­riste Alexandre Parr, lors d’un en­tre­tien.

Le gui­ta­riste Alexandre Parr pré­cise qu’il fal­lait être un peu fou pour se lan­cer dans une telle aven­ture.

«Il fal­lait être cin­glé men­tal. On s’est lan­cé là­de­dans tête pre­mière sans trop sa­voir ce que ça im­pli­quait et sans al­ler cher­cher les conseils d’une per­sonne qui avait dé­jà or­ga­ni­sé un fes­ti­val. On a ap­pris claque par claque», a-t-il ajou­té en écla­tant de rire.

AP­PREN­TIS­SAGE

Le chan­teur et gui­ta­riste Simon Proulx était convain­cu que le fait d’avoir par­ti­ci­pé à de nom­breux fes­ti­vals en tant qu’ar­tiste ou spec­ta­teurs était suf­fi­sant comme pré­re­quis.

«On croyait avoir le vé­cu et l’ex­per­tise pour faire ça et nous avons sous-es­ti­mé le tra­vail que ce­la exi­geait. On a fait notre ap­pren­tis­sage et on a eu du plai­sir à or­ga­ni­ser cet évé­ne­ment. C’est un beau “trip” de gang d’avoir quelque chose qui nous unit à l’ex­té­rieur du groupe», a-t-il fait re­mar­quer.

Alexandre Parr se sou­vient de la pre­mière an­née avec Éric La­pointe en tête d’af­fiche. «Avoir Éric La­pointe dans un évé­ne­ment, ça rode les bars, la billet­te­rie, la res­tau­ra­tion, la sé­cu­ri­té et tout le kit. Les bénévoles qui étaient là nous en parlent en­core et ils ont conser­vé des ci­ca­trices. C’était l’époque de la bière en bou­teille et on n’avait pas du tout pen­sé aux ser­veurs qui de­vaient les dé­cap­su­ler. On a beau­coup ap­pris lors de cette pre­mière an­née», a-t-il fait sa­voir.

Après avoir vé­cu le stress en­tou­rant l’or­ga­ni­sa­tion d’un évé­ne­ment qui a ac­cueilli 25 000 fes­ti­va­liers au cours des der­nières an­nées, les Trois Ac­cords sont de plus en plus à l’aise.

«L’évé­ne­ment gros­sit et il y a des dé­fis chaque an­née. On a ap­pris beau­coup et les gens sont re­ve­nus même si tout n’était pas par­fait. Il n’y avait pas, lors de la pre­mière an­née, as­sez de caisses à l’en­trée et on n’avait pas pré­vu, non plus, le flot de gens qui al­laient vou­loir man­ger sur place. Il y avait des files in­croyables et mal­gré tout ça, les gens sont re­ve­nus l’an­née sui­vante. Ça nous a per­mis de nous ajus­ter. On est plus à l’aise et ça roule mieux», a in­di­qué Simon Proulx.

POUR TOUS LES GOÛTS

Your Fa­vo­rite Ene­mies, Ga­laxie, Vincent Val­lières, Milk and Bone, Du­mas, Kaïn, Pierre Kwen­ders, Ra­dio Ra­dio, Coeur de Pi­rate et DJ Cham­pion (ce der­nier en for­mule carte blanche) mon­te­ront sur scène, à par­tir de jeu­di, lors de la hui­tième édi­tion.

«On dé­sire tou­cher le plus de monde pos­sible et on es­saie, chaque an­née, d’avoir des gens qui sont très connus, des dé­cou­vertes et de tou­cher à une va­rié­té de styles mu­si­caux. Notre but est que tout le monde y trouve son compte», a ex­pli­qué Simon Proulx, con­cer­nant la pro­gram­ma­tion mise en place par Charles Du­breuil.

En plus du vo­let mu­si­cal, les fes­ti­va­liers ont ac­cès à des «food trucks», où ils peuvent goû­ter à une bonne va­rié­té de poutines.

«Ça va de la pou­tine tra­di­tion­nelle, à celle au pou­let au beurre et même une au pâ­té chi­nois. On n’a pas en­core vu la pou­tine su­shi, mais ça va ve­nir», a presque pro­mis Alexandre Parr.

Le Fes­ti­val de la pou­tine de Drum­mond­ville se dé­roule du 27 au 29 août au centre Mar­cel-Dionne. La pro­gram­ma­tion est en ligne à l’adresse fes­ti­val­de­la­pou­tine.com

PHOTOS D’ARCHIVES, ANNIE T. ROUSSEL ET AGENCE QMI

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.