Brin de fo­lie

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS -

Quant aux concur­rents qui ten­te­ront de rem­por­ter le gros lot cette sai­son, Ju­lie Sny­der as­sure qu’ils sont «tout à fait nor­maux». «Celle qui joue au Ban­quier – Vive la ma­riée, c’est une fille ben nor­mal qui étu­die au HEC et qui ha­bite chez ses pa­rents. Elle a des dettes d’études, mais elle veut amé­na­ger avec son chum. Ce n’est pas une ex­tra-ter­restre.» Aux dires de Ju­lie Sny­der, si les par­ti­ci­pants du

Ban­quier ont sou­vent l’air d’être des éner­gu­mènes, c’est en par­tie à cause… d’elle.

«Je fais res­sor­tir leur cô­té gi­vré. Quand on re­ce­vait des gagnants de Loto-Qué­bec, en in­ter­vie- want une femme, j’avais dé­cou­vert que son chien était mort,, qu’elle avait vou­lu l’en­ter­rer dans sa cour, mais qu’elle avait été obli­gée de l’en­tre­po­ser trois mois dans son congé­la­teur parce qu’il était mort au mois de mars, quand la terre était en­core ge­lée!»

«Tout le monde a quelque chose de spé­cial. C’est ma job de trou­ver le cô­té fan­tai­siste dans chaque per­sonne.»

Ce ta­lent pour ex­po­ser le brin de fo­lie ca­ché en cha­cun de nous, Ju­lie Sny­der le doit à nulle autre que sa grand-mère. «Elle était comme ça. Quand tu al­lais dî­ner chez elle, le par­ty po­gnait. Avec moi, c’est la même chose. Mets-moi à cô­té de n’im­porte qui dans un sou­per. Donne-moi cinq minutes, pis tu vas voir, on va rire!»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.