X-FILES

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION -

FAN DE

ET DE LOUIS CK

Mal­gré tout, Mat­thew Gray Gu­bler nous avoue ne pas trop écou­ter de sé­ries po­li­cières. «Hor­mis Es­prits Cri­mi­nels, bien sûr!» nous lance-t-il, avec un grand sou­rire, avant d’ajou­ter: «Je n’ai pas beau­coup le temps d’écou­ter d’autres sé­ries, mais j’ai tou­jours été un fan de Twin Peaks et X-Files. Plus ré­cem­ment, j’ai aus­si beau­coup ai­mé Louie (la série de l’hu­mo­riste amé­ri­cain Louis C.K.)». En y ré­flé­chis­sant bien, rien ne pré­des­ti­nait l’ac­teur, qui a dé­bu­té sa car­rière comme man­ne­quin pour Tom­my Hil­fi­ger, Marc Ja­cobs et Louis Vuit­ton, à de­ve­nir l’un des meilleurs pro­fi­leurs du pe­tit écran. Ses pre­miers pas de co­mé­dien, Mat­thew Gray Gu­bler les a faits en 2004 dans La vie aqua­tique, le film de Wes An­der­son ins­pi­ré de la vie du com­man­dant Cous­teau. Pas fran­che­ment le même uni­vers qu’Es­prits Cri­mi­nels. Mais si c’était à re­faire, Mat­thew Gray Gu­bler em­prun­te­rait sû­re­ment le même che­min.

L’ac­teur n’hé­site pas ain­si à faire du doc­teur Reid, pe­tit gé­nie à la mé­moire ab­so­lue, un exemple à suivre, y com­pris pour lui-même. «Spen­cer est un vrai mo­dèle pour moi, nous dit-il. Au-de­là du fait qu’il est beau­coup plus cou­ra­geux que je le suis dans la vraie vie, je pense qu’il peut aus­si ai­der les per­sonnes qui ont le sen­ti­ment d’être ex­clues, parce qu’elles sont dif­fé­rentes, à se sen­tir mieux ac­cep­tées. Ce qui est bien quand tu restes aus­si long­temps dans une série, c’est que tu peux développer un lien de proxi­mi­té avec le pu­blic. Tu de­viens à la fois un ami, un frère et un men­tor». La sai­son 9 d’Es­prits Cri­mi­nels est à suivre en VF, tous les ven­dre­dis, dès 21h, à Ad­dik TV.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.