FRÈRES D’ARMES

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

Mais cette re­la­tion pri­vi­lé­giée entre le réa­li­sa­teur et l’ac­teur s’est im­mé­dia­te­ment élar­gie après Il faut sau­ver le sol­dat Ryan. Tous deux pas­sion­nés d’his­toire et de la Se­conde Guerre mon­diale, ils dé­cident alors de développer Frères d’armes, série té­lé­vi­sée de 10 épi­sodes, dif­fu­sée par le ré­seau HBO en 2001 et ré­ci­pien­daire du Gol­den Globe et du Em­my de la meilleure série de l’an­née. À l’époque, Tom Hanks – ins­ti­ga­teur du projet – et Ste­ven Spiel­berg n’ont pas lé­si­né sur les moyens, puisque Frères d’armes a bé­né­fi­cié d’un bud­get to­tal de 125 mil­lions $, ce qui en fait la série té­lé­vi­sée la plus chère de l’his­toire en 2001.

En 2010, le re­cord de la série té­lé la plus chère de l’his­toire est bri­sé par… Le pa­ci­fique (qui a coû­té 200 mil­lions $), qui réunit Tom Hanks et Ste­ven Spiel­berg une autre fois comme pro­duc­teurs exé­cu­tifs. Alors que Frères d’armes se concen­trait sur les ba­tailles eu­ro­péennes d’un ré­gi­ment, Le pa­ci­fique - éga­le­ment dif­fu­sé par HBO – se dé­roule en Asie et suit des ma­rines. Là aus­si, le suc­cès est au ren­dez-vous, la série rem­por­tant pas moins de huit Em­my.

Il faut sau­ver le sol­dat Ryan

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.