Steve Jobs

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hon­te­bey­rie Agence QMI

Ce film bio­gra­phique ali­mente le mythe au­tour de Steve Jobs (Mi­chael Fass­ben­der), le dé­funt pa­tron d’Apple.

Écrit par Aa­ron Sor­kin ( Le ré­seau so­cial), qui s’est ins­pi­ré de l’ou­vrage de Wal­ter Isaac­son, et réa­li­sé par Dan­ny Boyle ( Le pouilleux mil­lion­naire, 127 heures), Steve Jobs n’est pas pré­sen­té comme une bio­gra­phie tra­di­tion­nelle. Le scé­na­riste a plu­tôt choi­si de se concen­trer sur trois dates clés de la vie du fon­da­teur d’Apple.

Huis clos en­tre­cou­pé de re­tours dans le temps, Steve Jobs s’ar­ti­cule au­tour du lan­ce­ment du Ma­cin­tosh en 1984, du Cube Next en 1988 et du iMac en 1998. À cha­cun de ces mo­ments-clés, on re­trouve les mêmes per­sonnes gra­vi­tant au­tour du PDG. En pre­mier lieu, sa fi­dèle col­la­bo­ra­trice Joan­na Hoff­man (Kate Wins­let, très bonne, mais dont l’ac­cent change de temps en temps), di­rec­trice du mar­ke­ting. En­suite Steve Woz­niak (Seth Ro­gen), son as­so­cié, John Scul­ley (Jeff Da­niels, ex­cellent), an­cien pa­tron de Pep­si, qui a fi­ni par prendre les rênes d’Apple avant d’être mis de­hors et en­fin An­dy Herz­feld (Mi­chael Stuhl­barg), res­pon­sable des sys­tèmes d’opé­ra­tions. Cô­té per­son­nel, Ch­ri­sann Bren­nan (Ka­the­rine Wa­ters­ton) est pré­sente à toutes les époques avec Li­sa (Ma­ken­zie Moss et Per­la Ha­ney-Jar­dine), la fille que Steve Jobs met du temps à ac­cep­ter.

PORTRAIT FRAG­MEN­TÉ

Fi­dèle à lui-même, Dan­ny Boyle offre

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.