LE TOP 16 DES LECTEURS DU JOUR­NAL

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND - Bru­no La­pointe Le Jour­nal de Mon­tréal

À par­tir des 50 films in­con­tour­nables pro­po­sés par Le Jour­nal (liste ci-haut), vos votes ont per­mis de ré­vé­ler les 16 titres les plus po­pu­laires.

ALIEN (1979): Un des ma­riages les plus réus­sis entre l’hor­reur et la science-fic­tion, Alien de­meure pour plu­sieurs un des meilleurs films d’ex­tra-ter­restres.

A NIGHT­MARE ON ELM STREET (1984): L’oeuvre de Wes Cra­ven, dans la­quelle un tueur aux griffes acé­rées at­taque ses vic­times du­rant leur som­meil, a cau­sé une vague d’in­som­nie dans les an­nées 1980.

THE AMITYVILLE HOR­ROR (1979): Même après plus de 35 ans, The Amityville Hor­ror de­meure la ré­fé­rence en ma­tière de films de mai­son han­tée.

CAR­RIE (1976): Sans contre­dit une des oeuvres les plus mar­quantes de l’écri­vain Ste­phen King, le simple nom Car­rie évoque tou­jours des images aus­si sai­sis­santes.

CHILD’S PLAY (1988): La cé­lèbre pou­pée dia­bo­lique a chan­gé à ja­mais la vi­sion des jouets pour en­fants.

FRI­DAY THE 13th (1980): Avec 12 films à son ac­tif, le cé­lèbre tueur au masque de hockey Ja­son Voo­rhees est un des meur­triers les plus pro­li­fiques – et ap­pré­ciés – du monde de l’épou­vante.

HOS­TEL (2005): Le ci­néaste Eli Roth a vé­ri­ta­ble­ment di­vi­sé les ci­né­philes avec ce film de tor­ture ju­gé in­sou­te­nable par plu­sieurs.

HAL­LO­WEEN (1978): Mi­chael Myers a été un des pre­miers tueurs en sé­rie mas­qués à prendre d’as­saut le grand écran. Et c’est le pre-

mier opus qui a ré­vé­lé Ja­mie Lee Cur­tis, une des pre­mières dames de l’hor­reur.

28 DAYS LA­TER (2002): Le réa­li­sa­teur bri­tan­nique Dan­ny Boyle a re­don­né un nou­veau souffle aux films de zom­bies avec son 28 Days

La­ter, un des plus grands films de morts-vi­vants mo­dernes.

POL­TER­GEIST (1982): Plus per­sonne n’a re­gar­dé son té­lé­vi­seur de la même ma­nière après la sor­tie de Pol­ter­geist.

SAW (2004): C’est avec Saw qu’est ar­ri­vée la nou­velle vague de films de tor­ture san­gui­naires, avec ses pièges ma­chia­vé­liques où les vic­times de Jig­saw doivent faire des sa­cri­fices (sou­vent cer­tains de leurs membres) pour sur­vivre.

THE SI­LENCE OF THE LAMBS (1991): Ré­com­pen­sé de cinq Os­cars, The Si­lence of the Lambs de­meure à ce jour le seul ré­cit d’hor­reur a avoir rem­por­té la sta­tuette du meilleur film.

THE TEXAS CHAIN­SAW MAS­SACRE (1974): Li­bre­ment ins­pi­ré de la vie du tueur en sé­rie Ed Gein, The Texas Chain­saw Mas­sacre a été ban­ni dans plu­sieurs pays à sa sor­tie en 1974.

THE SHI­NING (1980): Un grand clas­sique, sou­vent imi­té, mais ja­mais éga­lé. À re­voir et re­voir en­core pour la pres­ta­tion ma­jes­tueuse de Jack Ni­chol­son.

THE CON­JU­RING (2013): En s’ins­pi­rant de la vie des chas­seurs de fan­tômes Ed et Lor­raine War­ren, The Con­ju­ring a réus­si à s’im­po­ser comme un in­con­tour­nable du cinéma d’hor­reur mo­derne. Une suite pa­raî­tra d’ailleurs l’an pro­chain.

THE EXORCIST (1973): Cer­tains ont été cho­qués, d’autres dé­goû­tés; mais chose cer­taine, The Exorcist n’a lais­sé per­sonne in­dif­fé­rent.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.