L’ÉQUIPE DER­RIÈRE LES CAN­DI­DATS

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND - Sa­muel Pra­dier Ge­ne­viève Do­rion-Cou­pal

Au­tour des can­di­dats de La Voix, comme der­rière chaque ar­tiste, une équipe de pro­fes­sion­nels tra­vaille en sy­ner­gie pour leur don­ner une di­rec­tion ar­tis­tique et une image propre à leur per­son­na­li­té. Tous n’ont qu’un seul but, mettre en confiance les can­di­dats afin de leur per­mettre de briller lors­qu’ils sont sur scène.

DI­REC­TION MU­SI­CALE

Les can­di­dats sont l’in­gré­dient prin­ci­pal de La Voix. Chaque sai­son re­pré­sente donc un dé­fi pour Da­vid La­flèche, le di­rec­teur mu­si­cal, qui doit tra­vailler avec des gens au par­cours et au style dif­fé­rents.

Pré­sent de­puis la pre­mière sai­son, Da­vid La­flèche et ses mu­si­ciens ont trou­vé le moyen d’être le plus ef­fi­cace pos­sible pour ap­prendre et ré­pé­ter des di­zaines de chan­sons, chaque se­maine.

«On veut tou­jours faire les meilleures chan­sons et le grand dé­fi est de se réin­ven­ter, en fai­sant des choses dif­fé­rentes à chaque émis­sion. Le choix des chan­sons est aus­si im­por­tant, mais je compte sur Sté­phane La­porte qui a tou­jours de bons flashs.»

MISE EN SCÈNE

Cho­ré­graphe de mé­tier, Ge­ne­viève Do­rion-Cou­pal as­sure éga­le­ment la mise en scène des nu­mé­ros du di­manche soir avec le réa­li­sa­teur Luc Si­rois. «On s’ins­pire de chaque ar­tiste et de chaque chan­son. On a be­soin d’en­trer dans leur uni­vers et de sa­voir comment ils veulent dé­fi­nir leur uni­vers. On se laisse en­suite gui­der par les coachs. Je suis là pour es­sayer d’ap­por­ter une es­pèce de mou­ve­ment, voir comment on les met dans l’es­pace et comment ils vont se dé­pla­cer dans le nu­mé­ro.»

Se­lon elle, la voix re­flète l’état phy­sique et psy­cho­lo­gique du can­di­dat. «Quel­qu’un de bien dans sa peau, se­ra à l’aise sur scène dans ses mou­ve­ments. Ça fait un tout. Mais par­fois, je vais être la pre­mière à dire qu’un can­di­dat n’a pas be­soin de bou­ger, en fonc­tion de l’émo­tion qu’il veut dé­ga­ger. Par­fois il n’y a pas de meilleure fa­çon de s’ex­pri­mer qu’avec la voix.»

«Cette sai­son, il y a une grande di­ver­si­té dans les styles des can­di­dats et il y a aus­si un pro­fes­sion­na­lisme der­rière les ta­lents plus ex­pé­ri­men­tés, et des ta­lents bruts dans la jeu­nesse. Ça fait des ren­contres in­té­res­santes.»

- Da­vid La­flèche, di­rec­teur mu­si­cal

STY­LISME

Comme l’an der­nier, Si­mon Venne tra­vaille avec Ca­the­rine Fe­rah. Avant les di­rects, le sty­liste ren­contre in­di­vi­duel­le­ment cha­cun des can­di­dats pour dé­ter­mi­ner l’ins­pi­ra­tion de leur look et dans quelle di­rec­tion ils sou­haitent al­ler. «Cette sai­son, on a des can­di­dats avec des looks très ci­blés, si on pense à Tra­vis, qui est très rock ou Alexan­der Brown, avec son look ro­cka­billy. Avec eux, la di­rec­tion est claire et on sait où on va.»

Le sty­liste tra­vaille de concert avec les coachs et la mise en scène, car tout ce­la in­fluence cer­tains choix. «Pour Mar­kos, lors des quarts de fi­nale, avec un big band der­rière lui , on ne pou­vait pas l’ha­biller en jean et en tee-shirt. Le look va de pair avec la mise en scène.»

Ha­bi­tuel­le­ment, plus on se di­rige vers la fi­nale, plus le look de­vient raf­fi­né et chic. «On es­saie, mais ça dé­pend tou­jours de la per­son­na­li­té des can­di­dats. Sté­pha­nie St-Jean a un look plu­tôt simple, on ne va pas lui mettre des paillettes. Pour la pro­chaine étape, on va res­ter dans sa per­son­na­li­té en l’ame­nant vers quelque chose de plus chic, qui peut pas­ser par le vê­te­ment, par les chaus­sures ou même les ac­ces­soires.»

COIF­FURE

Le coif­feur Da­vid D’Amours a la même ap­proche que les autres pro­fes­sion­nels pour ap­prendre à connaître les can­di­dats. «Notre man­dat est de faire res­sor­tir l’es­sence même des can­di­dats, de les rendre plus té­lé­gé­niques.»

En fait, l’idée di­rec­trice, pour toute l’équipe qui tra­vaille avec les can­di­dats, n’est pas de les trans­for­mer ou de les dé­na­tu­rer, mais sur­tout de leur per­mettre de se sen­tir plus en confiance avant leur pres­ta­tion.

«Avant les di­rects, Bea­trice Kee­ler a elle-même de­man­dé de chan­ger ses che­veux. Ça fai­sait long­temps qu’elle vou­lait flir­ter avec le blond. C’est à sa de­mande qu’on lui a donc rac­cour­ci les che­veux et qu'on les a ren­dus plus clairs.»

MA­QUILLAGE

Mar­co Mar­so­lais et son équipe s’oc­cupent du ma­quillage des can­di­dats. «Ils com­mencent à être pris en charge à par­tir des di­rects, avant ils se ma­quillent eux-mêmes. Mais notre but n’est pas de chan­ger leur look», pré­cise le ma­quilleur.

Afin de cer­ner les be­soins et les at­tentes des can­di­dats, Mar­co Mar­so­lais a lui aus­si ren­con­tré les can­di­dats in­di­vi­duel­le­ment, à la fin du mois de jan­vier, après le tour­nage des chants de ba­taille. «Je leur avais de­man­dé de m’ame­ner des exemples de looks qu’ils aiment. Cette sai­son, les can­di­dates n’ont pas peur de por­ter les ten­dances ac­tuelles, comme du rouge à lèvres mat, par exemple. Elles aiment beau­coup se ma­quiller, et on peut s’amu­ser un peu plus.»

Mar­co Mar­so­lais in­siste sur le fait que le can­di­dat a tou­jours le der­nier mot. «Il faut qu’ils soient com­plè­te­ment à l’aise pour mon­ter sur scène. Si le ma­quillage ne leur plaît pas, on peut tou­jours le chan­ger.»

les chan­teurs de­puis la pre­mière sai­son de La Voix. En Le di­rec­teur mu­si­cal Da­vid La­flèche et son équipe ac­com­pagnent

Ré­my Fra­dette, Ju­lie Das­syl­va, Da­vid La­flèche, De­nis Fau­cher, ordre sur la pho­to: Syl­vain Ques­nel, Mar­co Tes­sier, Gilbert Ma­lo et Mar­tin Lacasse.

MU­SIQUE

À la coif­fure, Gilbert Bou­dreault, Ju­dith Char­pen­tier, Da­vid D’amours, Sté­pha­nie Niquet et Éric Gé­li­nas ac­cèdent par­fois aux de­mandes spé­ciales des can­di­dats. L’ar­tiste ma­quilleur Mar­co Mar­so­lais as­sure que le but de son tra­vail n’est pas de chan­ger le look des can­di­dats.

MA­QUILLAGE

COIF­FURE

Les sty­listes Syl­vain Ques­nel, Mar­co Tes­sier, Gilbert Fra­dette, Ju­lie Das­syl­va, Da­vid La­flèche, De­nis Fau­cher, Ré­my Ma­lo et Mar­tin Lacasse ren­contrent les can­di­dats de La Voix in­di­vi­duel­le­ment afin de par­faire leur look avec eux. L’im­por­tant est de res­pec­ter leur per­son­na­li­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.