LE NA­VIRE: PE­TIT, MAIS FONC­TION­NEL

Le Journal de Quebec - Weekend - - VACANCES -

Pa­riant sur le fait que le pas­sé est ga­rant de l’ave­nir, Neo­po­lia, la firme d’ar­chi­tec­ture na­vale de SaintNa­zaire re­te­nue pour la concep­tion du MS Loire Prin­cesse, s’est ins­pi­rée des na­vires à fond plat qui na­vi­guaient sur la Loire avant la Pre­mière Guerre mon­diale.

Se dis­tin­guant com­plè­te­ment de tous les autres na­vires qui sillonnent les fleuves d’Eu­rope, il est de pe­tite di­men­sion (88 m de long sur en­vi­ron 15 m de large) et pos­sède deux roues à aubes, dont les pas­sa­gers peuvent ad­mi­rer les mou­ve­ments à tra­vers une pa­roi vi­trée. Cer­tains jours, quand le cou­rant est trop fort, elles vibrent et giclent jusque sur les bal­cons, mais règle gé­né­rale, elles se font plu­tôt dis­crètes.

Au nombre de 48, les ca­bines sont de di­men­sion ré­duite (14 m2), mais on y a dé­ployé des tré­sors d’ima­gi­na­tion pour of­frir tout le confort né­ces­saire avec lit à deux places, douche et es­paces de ran­ge­ment. On y trouve même une té­lé à écran plat ju­di­cieu­se­ment ca­mou­flée au pla­fond et qui en des­cend d’une simple pres­sion d’un bou­ton dis­si­mu­lé dans la tête du lit.

Au to­tal, 30 ca­bines pos­sèdent un bal­con pri­vé et une porte-fe­nêtre, tan­dis que les 18 autres, au ni­veau de l’eau, dis­posent de larges fe­nêtres. Toutes sont d’une blan­cheur im­ma­cu­lée.

Plus co­lo­rés, les es­paces com­muns com­prennent la ré­cep­tion, un bar­sa­lon avec piste de danse, un res­tau­rant n’of­frant qu’un seul ser­vice et, bien sûr, le pont-so­leil où des chaises longues in­vitent à la dé­tente en ad­mi­rant le lent dé­fi­lé des beau­tés de la Loire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.