DÉ­NUÉ DE SENS

L’ori­gine des es­pèces

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hontebeyrie Agence QMI

Avec L’ori­gine des es­pèces, son pre­mier long mé­trage, Do­mi­nic Goyer ne par­vient pas, mal­gré tous ses ef­forts et ef­fets de style, à nous convaincre.

Sur pa­pier, la pro­po­si­tion peut sem­bler in­té­res­sante. Une femme se sui­cide et son fils dé­couvre que l’homme qui l’a éle­vé n’est pas son père. Il dé­cide donc de par­tir à la re­cherche de son gé­ni­teur, met­tant alors à jour le ter­rible se­cret que sa mère a ca­ché toute sa vie. Mal­heu­reu­se­ment, à l’écran, l’his­toire ne prend ja­mais vie et les scènes semblent avoir été ra­pié­cées les unes aux autres sans fil conduc­teur.

Da­vid (Marc Pa­quet), en com­pa­gnie de sa conjointe Han­nah (Syl­vie De Mo­rais)

Film de Do­mi­nic Goyer. Avec Marc Pa­quet, Syl­vie De Mo­rais, Élise Guil­bault

et de leur fille qui vient de naître, va fê­ter son an­ni­ver­saire chez sa mère Agathe (Élise Guil­bault, royale comme dans toutes ses ap­pa­ri­tions) et son père Paul (Marc Béland). Agathe, une réa­li­sa­trice de films d’ani­ma­tion, est une femme mys­té­rieuse qui ne semble pas – mal­gré les louanges qu’elle adresse à Da­vid – avoir de réels liens af­fec­tifs avec les siens.

Au len­de­main de cette soi­rée, elle se sui­cide, Da­vid re­trouve son corps pen­du à un arbre. Dès les fu­né­railles, ce­lui qu’il croit être son père lui ap­prend qu’il ne l’est pas. Da­vid de­vient alors ob­sé­dé par ses ori­gines, plon­geant dans le pas­sé d’Agathe qu’elle a tou­jours ca­ché aux siens.

Le réa­li­sa­teur et scé­na­riste Do­mi­nic Goyer mul­ti­plie les ef­fets de style et les re­bon­dis­se­ments sans pour au­tant par­ve­nir à in­té­res­ser.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.