DANS LE « SA­LON » DE RO­BERT CHAR­LE­BOIS

Les an­nées passent et Ro­bert Char­le­bois est tou­jours aus­si oc­cu­pé. Le Jour­nal s’est en­tre­te­nu avec le mu­si­cien sur son nou­veau spec­tacle in­time, Rock’ous­tic, sur la créa­tion du Cirque du So­leil, Tout écar­tillé, et sur la nou­velle ver­sion d’Or­di­naire, chan

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Ra­phaël Gen­dron-Martin

En quoi consiste le nou­veau spec­tacle Rock’ous­tic?

«Je vais faire quelques re­lec­tures de mes chan­sons avec cinq mu­si­ciens. J’es­père faire de nou­velles chan­sons aus­si! Je pré­vois en es­sayer une ou deux dif­fé­rentes tous les soirs. Je com­mence à en avoir beau­coup. Ça fait cinq ans que je n’ai pas en­re­gis­tré. J’en ai dans tous les styles (rires).»

Pour­quoi un tel titre pour ce concert?

«Quand je re­garde les groupes qui m’ont don­né en­vie de faire de la mu­sique, c’était beau­coup les Cri­ckets et Bill Ha­ley. Il y avait des contre­basses acous­tiques avec des gui­tares am­pli­fiées et l’éner­gie ve­nait des mu­si­ciens, au lieu de ve­nir des am­plis. Ça ne veut pas dire que ce se­ra un show de balla- des, au contraire. Mais ce se­ra plus adap­té à ce que j’ai en­vie de faire en ce mo­ment et à ce que mes oreilles me ré­clament.»

Vous al­lez faire Rock’Ous­tic dans de pe­tites salles. Pour quelle rai­son?

«Je vois cette tour­née un peu comme un la­bo­ra­toire. Tout peut ar­ri­ver. C’est comme si les gens sont in­vi­tés dans mon sa­lon. J’au­rais pu ap­pe­ler le spec­tacle Bien­ve­nue dans mon sa­lon. »

La nou­velle ver­sion de la chan­son Or­di­naire, par Céline Dion, a beau­coup fait ja­ser. Qu’avez-vous pen­sé de cette «contro­verse»?

«Il y a des gens qui di­saient que c’était ef­frayant de chan­ger les pa­roles. Quand on écoute My Way, de Frank Si­na­tra, ça n’a rien à voir avec Comme d’ha­bi­tude, de Claude Fran­çois. J’ai au­tant de plai­sir à écou­ter les deux chan­sons. Je me dis que c’est la même mu­sique, mais avec deux his­toires dif­fé­rentes. Quand c’est bon, c’est bon. Une chan­son, pour être émou­vante, il faut que ce soit vrai. Pour Céline, ça n’au­rait pas été vrai de lui faire chan­ter “je fu­me­rais du pot et je boi­rais de la bière”. Elle ne boit pas et ne fume pas.»

Êtes-vous al­lé voir Céline la chan­ter au Centre Bell?

«Oui, j’y suis al­lé lun­di der­nier. J’ai vu des mil­liers de per­sonnes se le­ver d’un bond après la chan­son et ça m’a don­né une belle émo­tion, un grand fris­son. Je conti­nue à chan­ter ma ver­sion. Je l’ai chan­tée 2000 fois, la mienne. Elle, ça doit faire en­vi­ron 12 fois qu’elle chante la sienne. De ce que j’ai en­ten­du, avec son fee­ling, je pense que Céline a de quoi s’amu­ser avec cette chan­son pour en­core 15 ou 20 ans. Je l’ai chan­tée pen­dant 45 ans et je ne m’en suis ja­mais las­sé.»

Que pen­sez-vous du fait que cer­taines per­sonnes, dans quelques an­nées, pen­se­ront que la pièce Or­di­naire en est une de Céline?

«Ha­ha! C’est la même chose avec La com­plainte du phoque en Alas­ka. Pen­dant 40 ans, les gens me di­saient que c’était la chan­son qu’ils pré­fé­raient de moi. Les 20 pre­mières an­nées, je ré­pon­dais que c’était une chan­son de Mi­chel Ri­vard et Beau Dom­mage. Après 40 ans, je ré­ponds: Merci beau­coup, je vais vous la chan­ter ce soir! (rires)»

Com­ment avez-vous trou­vé le spec­tacle Tout écar­tillé, du Cirque du So­leil?

«Leur ver­sion d’Or­di­naire est un autre uni­vers que ce­lui de Céline. C’est in­com­pa­rable! Ceux qui sont ha­bi­tués d’en­tendre Or­di­naire avec l’ar­ran­ge­ment ori­gi­nal vont faire un saut parce que c’est très fu­tu­riste. On di­rait un film de Ser­gio Leone. J’ai eu des fris­sons à plu­sieurs reprises dans le spec­tacle. La roue de la mort avec les hé­lices de Lind­berg, c’est gran­diose; Fu Man­chu, c’est gran­diose; Tout écar­tillé, c’est tor­dant; Le mur du son; c’est su­blime.»

Ro­bert Char­le­bois se pro­dui­ra le 19 oc­tobre au Grand Théâtre de Qué­bec. Pour toutes les dates: ro­bert­char­le­bois.com. Le spec­tacle Tout écar­tillé, du Cirque du So­leil, sur l’oeuvre de Ro­bert Char­le­bois, est pré­sen­té à l’Am­phi­théâtre Co­ge­co de Trois-Ri­vières jus­qu’au 13 août. cir­que­du­so­leil.com.

Ro­bert Char­le­bois fe­ra une tour­née in­time qué­bé­coise avant de mettre de nou­veau le cap sur la France.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.