POUR L'AMOUR DE COUN­TRY

Brett Kis­sel a re­çu sa pre­mière gui­tare à l’âge de six ans. À l’époque, sa grand-mère lui avait dit qu’elle «voyait la mu­sique en lui». De­puis, l’amour que porte le chan­teur pour son ins­tru­ment et pour la mu­sique coun­try ne s’est ja­mais es­souf­flé. À 26 an

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Va­nes­sa Gui­mond Le Jour­nal de Mon­tréal va­nes­sa.gui­mond@que­be­cor­me­dia.com

Nous joi­gnons Brett Kis­sel alors qu’il pro­fi­tait de quelques jours en fa­mille à la mai­son, entre deux concerts. Ori­gi­naire de Flat Lake, en Al­ber­ta, le mu­si­cien vit à Na­sh­ville de­puis quatre ans dé­jà.

«Ça fait plus de deux mois que nous sommes sur la route, alors c’est très spé­cial, pour nous, de pas­ser du temps à la mai­son, a-t-il af­fir­mé, lors d’une en­tre­vue ac­cor­dée au Jour­nal. Ma fille n’avait que quatre mois la der­nière fois qu’elle était ici. Au­jourd’hui, elle en a presque sept. Nous sommes en train de faire du mé­nage dans ses vê­te­ments (rires).» Ce­lui à qui l’on doit les chan­sons

Air­waves, Co­ol With That et 3-2-1 a la chance de voya­ger avec sa pe­tite fa­mille, lors­qu’il est en tour­née.

«Nous le fai­sions avant d’avoir un en­fant, ma femme et moi, a-t-il ex­pli­qué. Nous sa­vons que ce n’est pas un mode de vie nor­mal, mais ça me per­met de gar­der les pieds sur terre. Même si j’offre un su­per concert, un soir, j’ai la chance de ren­trer à l’hô­tel et de dire bonne nuit à ma fille. C’est une chance in­croyable. Ça me per­met d’es­sayer de créer un équi­libre entre ces deux mondes.»

DES HIS­TOIRES

Lors­qu’on lui de­mande ce qui l’a pous­sé à s’in­té­res­ser à la mu­sique coun­try plus qu’à un autre genre, le mu­si­cien (dont les chan­sons flirtent aus­si avec le rock et le pop) nous ex­plique que c’est en rai­son de deux fac­teurs bien pré­cis.

«D’abord, je crois que le fait que j’aie gran­di sur une ferme bo­vine, en Al­ber­ta, y est pour beau­coup. C’est la mu­sique que toute ma fa­mille écou­tait, donc for­cé­ment, c’est ce qui m’a in­fluen­cé. En­suite, je di­rais que ce qui m’at­tire, dans la mu­sique coun­try, c’est le fait qu’elle nous per­mette de ra­con­ter des his­toires. Se­lon moi, c’est le seul genre qui s’y prête aus­si bien.»

Bien qu’il ait lan­cé son pre­mier al­bum à l’âge de 12 ans et que la mu­sique ait tou­jours fait par­tie de sa vie, de­puis, le chan­teur ex­plique que la si­gna­ture d’une en­tente avec la mai­son de disques War­ner Mu­sic Ca­na­da, en 2012, compte par­mi les mo­ments dé­ci­sifs de sa car­rière.

«C’est un peu comme être re­pê­ché dans la Ligue na­tio­nale de ho­ckey, a ex­pli­qué ce­lui qui a rem­por­té le Ju­no de la ré­vé­la­tion de l’an­née, en 2014. Main­te­nant, je peux me pro­duire sur un plus vaste ter­ri­toire. Avant, je me concen­trais seule­ment sur l’Al­ber­ta, là où les gens me connais­saient dé­jà (...) C’est gé­nial de voir que lorsque je me pro­duis au Qué­bec, par exemple, les gens se dé­placent pour m’en­tendre et connaissent ma mu­sique. C’est grâce au tra­vail de toute mon équipe.»

LES FANS

Lors de la pro­chaine cé­ré­mo­nie des Ca­na­dian Coun­try Mu­sic Awards, qui au­ra lieu le 11 sep­tembre à Lon­don, en On­ta­rio, Brett Kis­sel, un ha­bi­tué du ga­la, pour­rait re­par­tir avec cinq prix, dont ce­lui du choix du pu­blic.

«Tout ce que je fais, je le fais pour mes fans, a af­fir­mé ce­lui qui échange beau­coup avec ces der­niers sur les mé­dias so­ciaux. Après avoir par­ti­ci­pé au ga­la et y avoir as­sis­té pen­dant 15 ans, de re­ce­voir cette pre­mière no­mi­na­tion dans la ca­té­go­rie “choix du pu­blic”, c’est un grand hon­neur.»

Dans cette ca­té­go­rie, on re­trouve éga­le­ment Dean Bro­dy, John­ny Reid, Dal­las Smith, ain­si que Yoan, grand ga­gnant de la deuxième sai­son de La Voix.

«Yoan compte par­mi mes très bons amis. J’es­saie même de le convaincre de dé­mé­na­ger à Na­sh­ville, a ex­pli­qué ce­lui qui a en­re­gis­tré un duo, Good Hear­ted Wo­man, sur le pre­mier al­bum du Qué­bé­cois. Comme vous le sa­vez, il a un ta­lent unique (...) J’ai l’im­pres­sion que nous au­rons d’autres oc­ca­sions de col­la­bo­rer, dans le fu­tur. C’est un peu pour cette rai­son que j’es­saie de le convaincre de ve­nir me re­joindre à Na­sh­ville.»

Même si sa pré­sente tour­née tire à sa fin, ce­lui qui se­ra de l’In­ter­na­tio­nal de mont­gol­fières de Saint-Jean-sur-Ri­che­lieu, le 14 août (Yoan mon­te­ra sur scène juste avant lui), an­non­ce­ra cet au­tomne de nou­velles dates de concert pour 2017.

Toutes les in­for­ma­tions concer­nant Brett Kis­sel se trouvent sur sa page Fa­ce­book à l’adresse fa­ce­book.com/brett­kis­sel­mu­sic.

PHO­TO COUR­TOI­SIE Le mu­si­cien coun­try Brett Kis­sel se­ra de l’In­ter­na­tio­nal de mont­gol­fières de Saint-Jean-sur-Ri­che­lieu, le 14 août.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.