CASCADEUR HORS PAIR!

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hon­te­bey­rie Agence QMI

À 60 ans, on ima­gine Mel Gib­son fri­leux à l’idée d’ef­fec­tuer cer­taines cas­cades lui-même. En po­sant la ques­tion à Jean-Fran­çois Ri­chet de sa­voir s’il a re­ma­nié cer­taines scènes d’ac­tion en fonc­tion de l’âge de son ac­teur prin­ci­pal, on ne peut s’em­pê­cher d’être sur­pris par sa ré­ponse. «Pas du tout! C’est tout le contraire!»

«Dans la scène où le si­ca­rio [NDLR: un tueur lan­cé aux trousses du duo] ar­rive la pre­mière fois, la voi­ture [dans la­quelle se trouvent Mel et Erin] dé­marre en trombe en marche ar­rière, fait de­mi-tour et ac­cé­lère. Ce qu’il faut sa­voir, c’est que pour une scène d’ac­tion comme celle-là, il faut deux ou trois ca­mé­ras. Si vous faites une er­reur au vo­lant, la voi­ture se re­tourne.»

«Le cascadeur était là, sur le pla­teau quand Mel m’a de­man­dé ce qu’il fal­lait faire. Je lui ai ex­pli­qué et il m’a dit qu’il al­lait s’en oc­cu­per! Mel a pris la voi­ture et la scène était bonne à la pre­mière prise!»

«Amu­sez-vous, ren­ché­rit le réa­li­sa­teur, à conduire une Har­ley Da­vid­son dans le dé­sert et dans le sable! Là aus­si, c’est lui qui le fait! Toutes les choses les plus dangereuses dans le film, c’est lui qui les a faites! Même la scène de ba­garre dans la voi­ture [NDLR: sans don­ner trop de dé­tails, Mel Gib­son se bat contre deux mé­chants], c’est lui. Dans cette scène, il n’y a pas un seul plan qui ne soit pas Mel Gib­son! Il est plus en forme que moi! [Rires] C’est un mec in­croyable!»

Dans Père de sang, la vio­lence n’est pas gra­tuite. À 60 ans, Mel Gib­son est dans une forme indéniable. Père de sang casse la ba­raque dans les salles obs­cures de­puis le 12 août.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.