MOR­DU DU NU­MÉ­RIQUE

L’in­for­ma­tique pas­sionne Mat­thieu Du­gal, qui anime La Sphère à ICI Ra­dio-Ca­na­da Pre­mière de­puis 2011. Voi­là pour­quoi il était na­tu­rel qu’il prenne les com­mandes de Ha­ckers, une sé­rie do­cu­men­taire qui se­ra pré­sen­tée sur ICI Ex­plo­ra dès ven­dre­di.

Le Journal de Quebec - Weekend - - NOUVELLES - Marc-An­dré Le­mieux Le Jour­nal de Mont­réal

En fait, l’in­té­rêt du jour­na­liste pour les ques­tions d’ordre nu­mé­rique dé­passe tou­te­fois lar­ge­ment l’ani­ma­tion d’un ma­ga­zine ra­dio­pho­nique trai­tant d’ac­tua­li­té tech­no­lo­gique. La preuve? En en­tre­vue, abor­dez le su­jet et 30 mi­nutes plus tard, votre tête tour­ne­ra tel­le­ment il au­ra dé­bi­té un nombre hal­lu­ci­nant d’in­for­ma­tions.

Du scan­dale d’Ash­ley Ma­di­son au ro­bo­ti­cien ja­po­nais qu’il a ré­cem­ment ren­con­tré à South By Sou­th­west, en pas­sant par son tête-à-tête im­promp­tu à Pa­ris avec Bir­git­ta Jónsdót­tir, une dé­pu­tée is­lan­daise re­con­nue comme étant l’une des rares per­son­na­li­tés po­li­tiques à s’in­té­res­ser aux en­jeux liés au nu­mé­rique, ses connais­sances sont éten­dues.

Sur ICI Ex­plo­ra, les cinq épi­sodes de la sé­rie do­cu­men­taire Ha­cker ex­plorent le mys­té­rieux monde des pi­rates in­for­ma­tiques et montrent à quel point le pu­blic, mais éga­le­ment les en­tre­prises sont vul­né­rables sur in­ter­net.

«J’ai com­men­cé à vrai­ment exa­mi­ner ces ques­tions quand j’ai réa­li­sé que nos vies étaient de plus en plus en ligne, ra­conte cet an­cien étu­diant en art et tech­no­lo­gie des mé­dias au Cé­gep de Jon­quière. Parce qu’au­jourd’hui, quand on parle du nu­mé­rique, on parle non seule­ment de notre mu­sique, mais de nos ré­fri­gé­ra­teurs, de nos comptes ban­caires, etc.»

LAIS­SER SA TRACE

Cha­cun des épi­sodes de Ha­ckers ex­plore un thème spé­ci­fique lié au pi­ra­tage in­for­ma­tique. On parle du vol d’iden­ti­té, du viol vir­tuel, du cy­ber­ter­ro­risme, des «hack­ti­vistes» (des pi­rates en­ga­gés po­li­ti­que­ment) et d’at­taques contre des en­tre­prises.

Sans sur­prise, Mat­thieu Du­gal n’a pas ap­pris grand-chose du­rant la créa­tion de

Ha­ckers. Il a tou­te­fois mis en pra­tique plu­sieurs trucs qu’il avait seule­ment lus au­pa­ra­vant, comme ce­lui de par­cou­rir Mont­réal à bord d’une ca­mion­nette ba­na­li­sée pour pi­ra­ter les in­for­ma­tions per­son­nelles d’in­no­centes vic­times connec­tées au wi-fi de di­vers ca­fés.

«Le fait d’avoir plan­ché sur cette émis­sion pen­dant des mois, ça m’a mon­tré qu’on laisse des traces par­tout quand on est en ligne, ré­sume l’ani­ma­teur. La vie pri­vée à 100 %, ça n’existe pas. On est constam­ment es­pion­né. C’est de plus en plus dif­fi­cile de vivre de ma­nière ano­nyme. On est des livres ou­verts pour qui­conque veut vrai­ment nous “désha­biller”. Parce qu’on est tous un peu des anal­pha­bètes du nu­mé­rique, même ceux qui s’y consacrent à temps plein.»

CONSÉ­QUENCES MA­JEURES

Quelques sta­tis­tiques ré­vé­lées dans

Ha­ckers frappent plus que d’autres, à com­men­cer par celle in­di­quant qu’au Ca­na­da, sur 65 000 po­li­ciers, seule­ment 300 sont spé­cia­li­sés pour lut­ter contre la cy­ber­cri­mi­na­li­té, alors qu’en 2009, le tiers des crimes contre la pro­prié­té étaient com­mis en ligne.

«Nos vies sont de plus en plus dé­pen­dantes d’ins­tal­la­tions nu­mé­riques qui sont loin de nous et sur les­quelles on n’a pas de prise, dit Mat­thieu Du­gal. Si elles en viennent à être dé­fec­tueuses, ça peut en­traî­ner des consé­quences ma­jeures.» ICI Ex­plo­ra pré­sente Ha­ckers dès ven­dre­di à 19 h 30

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.