LES GA­GNANTS & LESPERDANTS de l’au­tomne

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - Marc-An­dré Lemieux

Aux États-Unis, la té­lé a connu quelques suc­cès… et es­suyé quelques échecs cet au­tomne. Je­tons un coup d’oeil aux ga­gnants et per­dants des trois der­niers mois.

LES SÉ­RIES FA­MI­LIALES

De Mo­dern Fa­mi­ly (ABC) à Gil­more Girls (Net­flix), la fa­mille a été au coeur de plu­sieurs sé­ries mar­quantes cet au­tomne. La plus im­por­tante d’entre elles de­meure tou­te­fois This is Us, une nou­veau­té du ré­seau NBC qui voit ses cotes d’écoute grim­per se­maine après se­maine. Rem­pli de bons sen­ti­ments, ce drame chou­chou des cri­tiques a ral­lié 10 560 000 té­lé­spec­ta­teurs mar­di der­nier, son plus gros au­di­toire pré­li­mi­naire de­puis ses dé­buts en sep­tembre, se­lon Niel­sen. LA DI­VER­SI­TÉ

Grâce à des sé­ries comme Grey’s Ana­to­my (ABC), Black-ish (ABC), Na­sh­ville (CMT) et Em­pire (Fox), le pe­tit écran amé­ri­cain a bat­tu des re­cords de di­ver­si­té cette an­née. Se­lon un rap­port de GLAAD, un or­ga­nisme de dé­fense des

droits des gais, les­biennes et trans­genres, les LGBTQ re­pré­sentent 4,8 % des per­son­nages des fic­tions des chaînes gé­né­ra­listes cette sai­son, le taux le plus éle­vé de l’his­toire. La part des per­son­nages noirs (20 %) fra­casse aus­si une marque. LES TALK-SHOWS

La folle cam­pagne pré­si­den­tielle a don­né des ailes à plu­sieurs talk-shows. De Seth Meyers ( Late Night à NBC) à Sa­man­tha Bee ( Full Fron­tal à TBS), en pas­sant par Chel­sea Hand­ler ( Chel­sea sur Net­flix), Trevor Noah ( The Dai­ly Show à Co­me­dy Cen­tral) et Ste­phen Col­bert ( Late Show à CBS), les ani­ma­teurs d’émis­sions de fin de soi­rée doivent une fière chan­delle à Do­nald Trump, qui leur a don­né du ma­té­riel en or pen­dant des mois. THE VOICE

Moins grand phé­no­mène aux États-Unis qu’au Qué­bec, The Voice conti­nue néan­moins de s’illus­trer chez nos voi­sins du Sud. L’ajout de Mi­ley Cy­rus et Ali­cia Key au pa­nel de coachs semble avoir don­né un second souffle au concours de chant, que NBC presse comme un ci­tron de­puis ses dé­buts en 2011. Le ré­seau a beau pré­sen­ter deux sai­sons du ren­dez-vous par an­née, les té­lé­spec­ta­teurs amé­ri­cains n’ont tou­jours pas fait de sur­dose, ce qui re­lève de l’ex­ploit.

LES EN­RE­GIS­TRE­MENTS

Comme au Qué­bec, la po­pu­la­ri­té des en­re­gis­tre­ments at­teint de nou­veaux sommets aux États-Unis. La preuve? Se­lon Niel­sen, en­vi­ron 7 600 000 per­sonnes re­gardent la sé­rie De­si­gna­ted Sur­vi­vor (ABC) le mer­cre­di soir, un ré­sul­tat d’écoute au­quel s’ajoutent 7 300 000 autres té­lé­spec­ta­teurs au cours des 7 jours sui­vant la dif­fu­sion d’un épi­sode. THE WAL­KING DEAD

La sé­rie de zom­bies du ré­seau AMC de­meure un phé­no­mène, mais après un pre­mier épi­sode hy­per san­glant que plu­sieurs fans ont vi­ve­ment dé­crié, la sep­tième sai­son du feuille­ton d’horreur en­re­gistre une baisse d’écoute de 7,5 % au­près des adultes de 18-49 ans com­pa­ra­ti­ve­ment à 2015, se­lon les chiffres de Niel­sen. LES CHAÎNES D’IN­FOR­MA­TION

Bien qu’elles aient ré­col­té d’ex­cel­lentes cotes d’écoute lors des dé­bats, CNN et Fox News ont per­du la confiance de nom­breux té­lé­spec­ta­teurs au cours des der­niers mois. Plus que ja­mais, CNN est as­so­ciée aux dé­mo­crates tan­dis que FOX

News semble être ma­riée au par­ti ré­pu­bli­cain. L’époque des émis­sions de na­ture po­li­tique neutres semble bel et bien ré­vo­lue. LE FOOTBALL... MAIS PAS LE BA­SE­BALL

La NFL en ar­rache aux États-Unis. Au cours des trois der­nières an­nées, les cé­lèbres Sun­day Night Football et Mon­day Night Football ont su­bi des baisses d’au­di­toire de 15 %, 16 % et 17 %, ré­vèlent les don­nées de Niel­sen rap­por­tées par zap2it.com, un site web spé­cia­li­sé en té­lé­vi­sion. Heu­reu­se­ment, les sé­ries mon­diales du ba­se­ball ont per­mis au sport pro­fes­sion­nel de sau­ver la face. LES GA­LAS

Du cô­té des cé­ré­mo­nies de re­mise de prix, rien ne va plus. Avec 6,5 mil­lions de té­lé­spec­ta­teurs, les MTV Vi­deo Mu­sic Awards ont en­re­gis­tré une baisse d’au­dience de 34 % (!) com­pa­ra­ti­ve­ment à 2015. Les Em­my ont éga­le­ment at­teint un bas-fond. Seule­ment 11,9 mil­lions d’Amé­ri­cains ont re­gar­dé la cé­ré­mo­nie en sep­tembre, le pire ré­sul­tat d’écoute de l’his­toire du ga­la. Quant aux Ame­ri­can Mu­sic Awards, on parle aus­si d’une dé­con­fi­ture his­to­rique avec 8,2 mil­lions de té­lé­spec­ta­teurs. La for­mule des cé­ré­mo­nies doit-elle être re­vue?

The Wal­king Dead

This is Us

Full Fron­tal With Sa­man­tha Bee PHO­TOS COURTOISIE

Black-ish

MTV Vi­deo Mu­sic Awards

The Voice

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.