IL ÉTAIT UNE FOIS LA RÉ­BEL­LION...

Non contents d’avoir res­sus­ci­té la sa­ga de Star Wars, les stu­dios Dis­ney et Lu­casFilms ont eu l’idée de créer des films dont les in­trigues sont in­dé­pen­dantes, tout en s’in­sé­rant dans la chro­no­lo­gie gé­né­rale de la fran­chise.

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS - Isa­belle Hon­te­bey­rie

Rogue One se si­tue ain­si avant la ba­taille de Ya­vin dé­crite dans Star Wars Épi­sode IV: un nou­vel es­poir et met en scène de tout nou­veaux per­son­nages.

Ima­gi­nez un monde sans Je­di et où l’Al­liance Re­belle a va­gue­ment en­ten­du par­ler de l’Étoile noire (la Death Star) et doit ab­so­lu­ment en trou­ver les plans. Bien­ve­nue dans l’uni­vers par­ti­cu­lier de Rogue One, an­té­pi­sode et dé­ri­vé du film de 1977 de George Lu­cas.

Ce qu’on sait grâce aux in­for­ma­tions dis­til­lées au compte-gouttes par la pro­duc­trice Kathleen Ken­ne­dy, le réa­li­sa­teur Ga­reth Ed­wards ou le cos­cé­na­riste et grand maître des ef­fets spé­ciaux John Knoll (dont vous con­nais­sez l’in­ven­tion… le lo­gi­ciel Pho­to­shop, créé en com­pa­gnie de son frère!), c’est que Rogue One dé­taille le vol des plans de l’Étoile noire, construite par le di­rec­teur Kren­nic (Ben Men­del­sohn) qui sait que son in­ven­tion pour- ra as­su­rer la vic­toire de l’Em­pire.

Du cô­té de l’Al­liance Re­belle, une équipe com­po­sée prin­ci­pa­le­ment de Jyn Er­so (Fe­li­ci­ty Jones) et du Cap­taine Cas­sian An­dor (Die­go Lu­na), un es­pion avec des an­nées de ser­vices, va tout mettre en oeuvre pour réus­sir sa mission. Et pour ceux qui ne baignent pas dans l’uni­vers créé par George Lu­cas, ce sont ces plans qui sont re­mis à la prin­cesse Leia dans Star Wars Épi­sode IV: un nou­vel es­poir.

CONTI­NUI­TÉ ET ORI­GI­NA­LI­TÉ

S’ins­cri­vant dans la sa­ga ori­gi­nelle, Rogue One est éga­le­ment une créa­tion qui peut être vue sé­pa­ré­ment. En ama­teur de la fran­chise et em­ployé d’ILM (In­dus­trial Light & Ma­gic, la di­vi­sion des ef­fets spé­ciaux de Lu­casFilms), John Knoll a d’abord ima­gi­né cette his­toire en jeu sous forme de conver­sa­tion dans la ca­fé­té­ria des stu­dios. C’est après un ren­dez-vous avec Kathleen Ken­ne­dy qu’il a eu le feu vert pour dé­ve­lop­per le scé­na­rio.

Par­mi les nou­veau­tés, dont Ga­reth Ed­wards n’a pas hé­si­té à par­ler, fi­gure la pla­nète Je­dah (le nom pos­sède une si­mi­li­tude de pro­non­cia­tion avec le mot «Je­di»), des dé­cors ins­tal­lés tan­tôt en Jor­da­nie, tan­tôt dans les stu­dios Pi­ne­wood de Londres, en An­gle­terre.

«Si Un nou­vel es­poir peut être vu comme l’his­toire de Jé­sus, alors il doit exis­ter toute une re­li­gion au-de­là. […] Il se de­vait donc d’y avoir l’équi­valent de La Mecque ou de Jé­ru­sa­lem dans l’uni­vers de Star Wars. C’est éga­le­ment une no­tion très contem­po­raine d’avoir un Em­pire qui s’im­pose de ma­nière re­li­gieuse avec ses propres rai­sons, ses ob­jec­tifs spé­ci­fiques. C’est dans ce contexte que la Ré­sis­tance com­mence à voir le jour, et tente de s’or­ga­ni­ser pour lut­ter.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.