JEN­NI­FER ANIS­TON RE­TROUVE JA­SON BA­TE­MAN

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hon­te­bey­rie

Jen­ni­fer Anis­ton et Ja­son Ba­te­man, amis de longue date et par­te­naires à l’écran pour la cin­quième fois – la der­nière était pour L’échange en 2010 – étaient les pre­miers choix des deux réa­li­sa­teurs. «Nous sommes dé­sor­mais comme une grande fa­mille, confie Jen­ni­fer Anis­ton. Et oui, nous n’avons plus be­soin de nous ex­pli­quer pen­dant des heures et nous avons confiance lorsque nous sommes réunis sur un pla­teau. Si cette confiance existe, on peut im­mé­dia­te­ment dire à l’autre ce qui marche ou ce qu’il faut cor­ri­ger.» En étu­diant le scé­na­rio, la co­mé­dienne de 47 ans a pris la dé­ci­sion de ne pas faire de Ca­rol une mé­chante ty­pique, mais de jouer sur la re­la­tion qu’elle en­tre­tient avec Clay, son frère ca­det. Et elle s’est ins­pi­rée d’un grand clas­sique de la co­mé­die… «Je l’ai vue comme une sorte de Jea­nie Buel­ler adulte alors que Clay est Fer­ris Buel­ler. Elle lui en veut ter­ri­ble­ment parce qu’il fait sans ar­rêt l’idiot et qu’il a eu toutes les chances pos­sibles quand il était jeune. Elle veut éga­le­ment prou­ver qu’elle est la per­sonne la plus in­tel­li­gente et la plus com­pé­tente. Mal­heu­reu­se­ment pour elle, elle n’a ja­mais dé­ve­lop­pé son cô­té plus doux et plus hu­main.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.