DES AM­BI­TIONS IN­TER­NA­TIO­NALES

Après le Qué­bec, c’est le monde en­tier qu’Étienne Dra­peau a pla­cé dans sa ligne de mire. Le chan­teur dé­mar­rait l’été der­nier son opé­ra­tion sé­duc­tion en Ré­pu­blique do­mi­ni­caine, pre­mier pas vers son rêve de car­rière internationale.

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Bru­no La­pointe

«Je suis al­lé en France il y a quelques an­nées pour es­sayer de per­cer là-bas. À l’époque, je me di­sais que j’ai­me­rais bien que ça marche. Mais quand je suis ar­ri­vé en Ré­pu­blique do­mi­ni­caine, je me suis dit que je sa­vais que ça al­lait mar­cher», re­late Étienne Dra­peau.

Le chan­teur a mis les bou­chées doubles pour être par­fai­te­ment ou­tillé avant de dé­mar­rer cette aven­ture. Cours de danse la­tine et d’es­pa­gnol in­ten­sifs ont fait par­tie de son quo­ti­dien plu­sieurs mois avant de po­ser ses va­lises à San­to Do­min­go. Étienne Dra­peau ra­conte y avoir vé­cu «deux des plus beaux mois de sa vie», l’été der­nier.

«Là-bas, la mu­sique et la danse font par­tie de leur quo­ti­dien. On y en­tend de la ba­cha­ta et du me­rengue à tous les coins de rue, du ma­tin au soir», ex­plique-t-il.

UN PRE­MIER EX­TRAIT RA­DIO

Du­rant cette pé­riode, le chan­teur a en­chaî­né les pas­sages dans dif­fé­rents mé­dias lo­caux, où il pré­sen­tait des ver­sions es­pa­gnoles de dif­fé­rentes de ses chan­sons. C’est fi­na­le­ment T’es ma femme, t’es la plus belle, re­vi­si­tée à la sauce la­tine sous le titre Eres Mi Rei­na, qui a été choi­si comme pre­mier ex­trait. Un choix qui s’est im­po­sé de lui-même. «Ça a été mon plus gros suc­cès au Qué­bec; chaque an­née, on me de­mande d’al­ler le chan­ter dans des ma­riages. Alors je me suis dit que si cette chan­son avait été ca­pable de tou­cher les gens ici, elle pour­rait le faire là-bas», avance Étienne Dra­peau.

BIEN­TÔT UN AL­BUM EN ES­PA­GNOL

Le chan­teur planche d’ailleurs sur un pre­mier al­bum en es­pa­gnol, com­po­sé d’adap­ta­tions de ses plus grands suc­cès. Outre Eres Mi Rei­na, on pour­ra y en­tendre de nou­velles ver­sions de pièces comme À toutes les femmes que j’ai ai­mées, Je l’ai ja­mais dit à per­sonne et T’es toute ma vie.

Pour le mo­ment, Étienne Dra­peau ne sait pas si cet opus se­ra lan­cé ici, au Qué­bec. Le chan­teur pré­fère se concen­trer sur la sor­tie de Mes plus belles chan­sons, une com­pi­la­tion de ses plus grands suc­cès, pré­vue pour la St-Va­len­tin. On y re­trou­ve­ra, en bo­nus, Eres Mi Rei­na en ver­sion bi­lingue.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.