L’HÉ­RI­TIER DU ROCK

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS -

ÉQUIPE ÉRIC LA­POINTE

Après avoir fait sa pres­ta­tion en de­mi-fi­nale avec une gui­tare d’Éric La­pointe, Lu­do­vick Bour­geois va chan­ter une chan­son de son coach pour la fi­nale.

«On en a dis­cu­té un peu et j’ai hâte de voir ce que ça va être. Je fais confiance à son ins­tinct et ça ne peut pas être autre chose que très bon. Ce qui m’in­quiète le plus est de de­voir ap­prendre la chan­son en deux jours.»

Même si le fils de Pa­trick Bour­geois, l’an­cien lea­der des BB, est don­né fa­vo­ri dans les pro­nos­tics pour la fi­nale, il est conscient qu’il doit en­core briller pour ga­gner sa place.

«Mon père fait ce mé­tier de­puis long­temps et tout ce que j’ai re­te­nu de ses conseils, c’est d’avoir du plai­sir. Le pu­blic sent lorsque tu n’es pas sin­cère. Le fait d’avoir du fun dans ce que je fais, ça va trans­pa­raître à l’écran. On ne s’ha­bi­tue pas à chan­ter sur une grosse scène comme celle de La Voix, mais on y trouve des re­pères. C’est très ex­ci­tant et j’ai très hâte d’y re­tour­ner.»

Lu­do­vick re­con­naît que son point com­mun avec son coach est jus­te­ment l’hu­mi­li­té et l’in­té­gri­té.

«J’ai été sur­pris par l’au­then­ti­ci­té d’Éric. Il a une image très forte, mais c’est un vrai bon gars qui est pré­sent à 100 % avec nous. Dès qu’il pra­tique ou qu’il tra­vaille avec nous, il est tou­jours à fond dans le mo­ment pré­sent. S’il t’aime, ça pa­raît vraiment.»

Lu­do­vick a dé­jà en­re­gis­tré un al­bum avec son père, en 2014, et qu’il gagne ou pas la fi­nale de La Voix, il est dé­ter­mi­né à en­re­gis­trer un al­bum so­lo.

«Je vais faire un al­bum dans les pro­chains mois dans le style pop-rock qui me va bien. J’ai aus­si quelques idées pour des textes de chan­sons. En­suite, on ver­ra où la vie va me me­ner, mais j’ai­me­rais beau­coup conti­nuer à faire ce mé­tier.»

Lu­do­vick était trop jeune lorsque la po­pu­la­ri­té de son papa était à son zé­nith. Il en a pour­tant gar­dé quelques en­sei­gne­ments.

«J’en ai un peu été té­moin. Di­sons que je suis un peu ha­bi­tué à ce que les gens me re­con­naissent ou de­mandent des au­to­graphes ou des pho­tos. Je fais plein de spec­tacles avec mon père et je sais que c’est im­por­tant de res­pec­ter les gens qui veulent nous par­ler ou prendre des pho­tos. Je trouve aus­si im­por­tant de leur ré­pondre per­son­nel­le­ment sur les ré­seaux so­ciaux, j’es­saie de le faire, mais ça prend beau­coup de temps.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.