TÉ­MOI­GNAGE POIGNANT D’UNE MÈRE

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS - Ma­rie-France Bor­nais

Avec beau­coup d’éner­gie, d’au­then­ti­ci­té et de grands mo­ments d’émo­tion, la chan­teuse Na­ta­sha St-Pier ra­conte son épreuve de mère – la mal­for­ma­tion car­diaque de son fils Bixente Maxime – dans un té­moi­gnage poignant conte­nant beau­coup de ré­vé­la­tions sur sa vie pri­vée et sa vie d’ar­tiste: Mon pe­tit coeur de beurre.

À quatre mois, son fils Bixente Maxime a su­bi une opé­ra­tion à coeur ou­vert qui s’est avé­rée une réus­site, après avoir re­çu un diag­nos­tic de mal­for­ma­tion car­diaque à haut risque. Dans son té­moi­gnage, Na­ta­sha ra­conte le par­cours an­gois­sant de sa gros­sesse et de la nais­sance du bé­bé.

«Il y a un en­fant sur cent qui naît avec une car­dio­pa­thie congé­ni­tale, c’est quand même énorme et on n’en en­tend pas par­ler parce qu’on ar­rive à les sau­ver, pour une grande ma­jo­ri­té. Il y en a quand même qui meurent et il y en a aus­si qui n’ont pas des condi­tions de vie agréables et fa­ciles, ou en tout cas de ce qu’on peut qua­li­fier de “nor­males”», pré­cise-t-elle en entrevue de son do­mi­cile du SudOuest de la France.

INTROSPECTION ET RÉ­FLEXION

Na­ta­sha s’est li­vrée gé­né­reu­se­ment, alors qu’elle écrit sou­vent qu’elle est plu­tôt ré­ser­vée et dis­crète de na­ture. «C’est plus fa­cile d’écrire que de par­ler...», dit-elle.

Ce tra­vail lui a de­man­dé beau­coup d’introspection, de ré­flexion, et un re­tour sur des si­tua­tions très dif­fi­ciles. «Au dé­but, je ne vou­lais par­ler que de l’ex­pé­rience de mon fils. Et les gens avec qui je tra­vaillais m’ont dit: “tu de­vrais peut-être par­ler un peu de ta car­rière aus­si, parce que c’est in­té­res­sant, et pour que les gens com­prennent comment tu agis en tant que ma­man. Pour­quoi tu es forte à cer­tains en­droits et faible à d’autres”. J’ai es­sayé de do­ser.»

Elle parle donc de sa vie en France, de son par­cours pro­fes­sion­nel, de la sor­tie d’un al­bum et des en­tre­vues faites en sou­riant alors qu’elle était bou­le­ver­sée. «J’ai tou­jours dit: on n’amène pas sa vie per­son­nelle au tra­vail. Mais des fois, c’est vrai­ment dur.»

Elle note qu’au Québec, elle sent tou­jours qu’il y a des at­tentes à son en­droit. «Je suis la même fille qu’avant, sauf que je reste de l’autre cô­té de l’océan. Je n’ai pas chan­gé. C’était un peu com­pli­qué pour moi d’être la jeune fille ta­len­tueuse et sou­riante quand, en fait, j’étais juste une ma­man in­quiète.»

Bixente Maxime va au­jourd’hui très bien. «Il va avoir bien­tôt 18 mois. Pour le mo­ment, aucune autre opé­ra­tion n’est en­vi­sa­gée. Son coeur a été com­plè­te­ment ré­pa­ré, sauf sa valve pul­mo­naire, que le chi­rur­gien a choi­si de lais­ser comme ça.»

DES ÉPREUVES

Au su­jet de sa car­rière, elle re­vient briève- ment dans le livre sur les dé­boires as­so­ciés à son an­cien agent Guy Clou­tier. À sa de­mande, elle s’était fait po­ser des im­plants mam­maires, mais les a fait en­le­ver par la suite.

«J’en ai ja­mais par­lé parce que j’avais pas be­soin d’en par­ler. Mais ça fait par­tie des épreuves qui m’ont construite, qui m’ont ap­pris à être forte. C’est pour ça que je l’ai mis dans le livre. (...) Il n’a pas été que né­ga­tif dans ma vie: c’est grâce à lui que j’ai ma car­rière ici au­jourd’hui. Mais, le prix à payer pour tout ça était trop cher, pour moi.»

Par ailleurs, Na­ta­sha va re­com­men­cer à chan­ter dans les fes­ti­vals d’été, en France. «J’ai une quin­zaine de spec­tacles cet été. J’ai presque ter­mi­né un al­bum pour en­fant qui va sor­tir en France au dé­but oc­tobre, l’Abé­cé­daire des ani­maux. » Elle tra­vaille éga­le­ment sur un nou­veau pro­jet adulte qui sor­ti­ra en 2018. - Le livre se­ra en li­brai­rie le 24 mai. - Na­ta­sha St-Pier s’est fait connaître avec ses suc­cès Je n’ai que mon âme, Tu trou

ve­ras et Nos ren­dez-vous. - Elle s’est en­ga­gée pour l’as­so­cia­tion fran­çaise Pe­tit Coeur de Beurre, qui lutte pour la re­cherche sur les car­dio­pa­thies congé­ni­tales du foe­tus, de l’en­fant et de l’adulte. - La pré­face est si­gnée par le Dr Bon­net, chef du ser­vice de car­dio­lo­gie congé­ni­tale et pé­dia­trique de l’hô­pi­tal Ne­cker à Pa­ris.

Na­ta­sha St-Pier Mon pe­tit coeur de beurre Édi­tions Mi­chel La­fon 254 pages

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.