Pas de stress pour un 2e spec­tacle

Pour « avoir un sou­ve­nir concret » de sa toute pre­mière tour­née, Ko­rine Cô­té sou­hai­tait la cap­ta­tion de Mon show , qu’elle a pré­sen­té à 118 re­prises à tra­vers le Qué­bec. « Je pen­sais en faire 40 », dit celle qui a lan­cé cette se­maine le DVD de son pre­mier

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS - SAN­DRA GO­DIN san­dra.go­din @que­be­cor­me­dia.com

Elle a mis neuf ans après sa sor­tie de l’École na­tio­nale de l’hu­mour pour sor­tir son pre­mier « one wo­man show », mis en scène par Alexandre Barrette. Avec un bouche-à-oreille « as­sez sur­pre­nant », dit-elle, et des cri­tiques très po­si­tives, Mon show a sur­pas­sé les at­tentes de l’hu­mo­riste avec plus de 25 000 billets ven­dus.

« C’est presque ren­du vin­tage de lan­cer un DVD, lance-t-elle en riant. Ce n’est pas avec ça qu’on fait des sous. C’est quelque chose qui coûte cher à pro­duire pour ce qu’on vend. Mais une belle so­lu­tion s’est of­ferte à nous, alors je suis vrai­ment très contente d’avoir un sou­ve­nir concret. »

Le DVD de stand-up, qui com­prend une in­cur­sion dans les cou­lisses, a été tour­né à l’Étoile de Bros­sard, réa­li­sé par En­core Té­lé­vi­sion et dis­tri­bué par TVA Films.

Avec le re­cul, Ko­rine Cô­té est très fière de sa pre­mière carte de vi­site au­près du pu­blic. « Je suis contente des nu­mé­ros que j’ai faits. Je pense que j’en ai aban­don­né juste un en cours de route. L’avan­tage du pre­mier show, c’est que tu as tout ton temps pour l’écrire, et tu as dé­jà bien du ma­té­riel en ar­rière de toi. »

ÉCRIRE POUR LE PLAI­SIR

Cer­tains vou­draient battre le fer pen­dant qu’il est chaud, mais Ko­rine Cô­té ne se met pas de pres­sion pour écrire un se­cond spec­tacle.

« J’écris pour le plai­sir en ce mo­ment. Je n’ai pas de date de sor­tie en­core. Je ne vou­lais pas écrire spé­ci­fi­que­ment pour un deuxième. J’aime mieux écrire pour le plai­sir, al­ler faire des pe­tits shows, ro­der des af­faires, et je ver­rai après ce que j’ai comme ma­té­riel. C’est très stres­sant sor­tir un show. »

Cette an­née, l’as­cen­sion de la re­lève ne s’est pas es­souf­flée, et les spec­tacles d’hu­mour sont plus abon­dants que ja­mais. Ko­rine Cô­té trouve que c’est plu­tôt une bonne chose, bien qu’elle soit consciente qu’il faut se démarquer pour gar­der la tête hors de l’eau dans ce bas­sin po­pu­leux.

« Je vais conti­nuer d’être comme je suis, com­mente-t-elle. Ef­fec­ti­ve­ment, il y a beau­coup de bons hu­mo­ristes. Je pense que la qua­li­té est là et ça donne l’oc­ca­sion à des gens d’avoir de meilleurs choix. Le pay­sage se dé­ve­loppe beau­coup, mais je ne pense pas que ça cause un pro­blème. Je ne pense pas que ça va em­pê­cher que j’existe », dit-elle.

À LA RA­DIO

Cet au­tomne, Ko­rine Cô­té pour­suit pa­ral­lè­le­ment sa car­rière à la ra­dio, un mé­dium qu’elle « adore » et qui lui per­met d’avoir « un pa­tron et un ho­raire ». Elle fe­ra par­tie de l’émis­sion du re­tour de CKOI, le Clan Ma­cLeod, avec Va­lé­rie Ro­berts et Pa­trick Mar­so­lais.

Elle y se­ra tous les lun­dis à comp­ter du 28 août.

« J’adore la ra­dio, in­siste-t-elle. C’est un autre mé­dium to­ta­le­ment, il y a une belle part à l’im­pro­vi­sa­tion. Il y a une com­pli­ci­té qui se crée avec quelques per­sonnes seule­ment qui est dif­fu­sée vers les gens. C’est une proxi­mi­té ins­tan­ta­née. » Mon show est dis­po­nible en DVD et sur iTunes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.