AMOUR ET PAY­SAGES

Dans La mon­tagne entre nous, Kate Wins­let et Idris El­ba campent des étran­gers qui sur­vivent à un écra­se­ment d’avion. Alex (Kate Wins­let) est pho­to­re­por­ter tan­dis que Ben (Idris El­ba) est chi­rur­gien. Étant tous deux coin­cés à l’aé­ro­port de Salt Lake Ci­ty à

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - ISA­BELLE HONTEBEYRIE

Agence QMI

Wal­ter (Beau Bridges), leur pi­lote, meurt en plein vol alors que l’ap­pa­reil sur­vole les mon­tagnes. L’écra­se­ment ne tarde pas et le long mé­trage d’Ha­ny Abu-As­sad ( Omar) de­vient donc un film de sur­vie ron­de­ment me­né dans le­quel il n’y a pas de temps mort.

Alex et Ben sont bles­sés et pensent d’abord at­tendre les se­cours, une dé­ci­sion sur la­quelle ils re­vien­dront. Réa­li­sant qu’ils aug­mentent leurs es­poirs de s’en ti­rer s’ils res­tent en­semble, ils quittent le site de l’écra­se­ment afin de ral­lier la ci­vi­li­sa­tion. UN AMOUR CRÉ­DIBLE Fil­mé dans les pay­sages gran­dioses de la Co­lom­bie-Bri­tan­nique, La mon­tagne entre nous frappe d’abord par la ma­gni­fi­cence des dé­cors na­tu­rels, cap­tés à cer­tains mo­ments au moyen de drones. L’épo­pée de ces deux étran­gers qui, cir­cons­tances ex­cep­tion­nelles obligent, tom­be­ront amou­reux l’un de l’autre est re­mar­qua­ble­ment ser­vie par la ru­desse de l’en­vi­ron­ne­ment et des élé­ments.

Les deux ac­teurs portent par­fai­te­ment le long mé­trage sur leurs épaules et rendent leur amour par­fai­te­ment cré­dible, tant Kate Wins­let qu’Idris El­ba li­vrant des per­for­mances à la hau­teur du ta­lent qu’on leur connaît. PLUS QUE PRÉ­VI­SIBLE

Mais cette adap­ta­tion du ro­man de Charles Mar­tin n’est pas en­tiè­re­ment sa­tis­fai­sante, les scé­na­ristes pê­chant par­fois par ex­cès de non-dits et de cli­chés. Ain­si, pro­ba­ble­ment pour don­ner un sen­ti­ment d’ur­gence et de dan­ger, le spec­ta­teur est gar­dé dans un flou

to­tal con­cer­nant la du­rée du pé­riple des deux pro­ta­go­nistes. Com­bien de temps res­tent-ils sans man­ger ? À com­bien de se­maines de marche se trouvent-ils de la plus proche ha­bi­ta­tion ? Au­cune idée.

L’as­pect « film de sur­vie » est éga­le­ment sou­vent dé­lais­sé au pro­fit de l’his­toire d’amour – certes, in­té­res­sante, mais un peu

en­va­his­sante –, ce qui crée par­fois un dés­équi­libre peu agréable. De même que la der­nière par­tie du film de 104 mi­nutes, qui se concentre sur « l’après », est in­croya­ble­ment pré­vi­sible. Dom­mage !

Un film d’Ha­ny Abu-As­sad Avec Idris El­ba, Kate Wins­let et Beau Bridges

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.