MEILLEURE CIR­CU­LA­TION POUR LES NA­VIRES DE CROI­SIÈRE À VE­NISE

Le Journal de Quebec - Weekend - - VACANCES -

ROME | (AFP) L’Ita­lie a adop­té mar­di der­nier un plan de dé­ve­lop­pe­ment de la la­gune de Ve­nise pour sou­te­nir le lu­cra­tif tou­risme de croi­sière sans lais­ser les grands pa­que­bots s’ap­pro­cher de la place Saint-Marc.

« Les grands pa­que­bots ne pas­se­ront plus par la place Saint-Marc, ils ac­cos­te­ront à Mar­ghe­ra (de l’autre cô­té de la la­gune). Le grand co­mi­té a don­né son feu vert à la pro­po­si­tion du gou­ver­ne­ment », a an­non­cé le mi­nistre des In­fra­struc­tures et des Tran­sports, Gra­zia­no Del­rio.

Il s’ex­pri­mait à l’is­sue d’une réunion in­ter­mi­nis­té­rielle in­té­grant les col­lec­ti­vi­tés lo­cales, qui a adop­té ce plan après 18 mois d’études et de confron­ta­tions.

« C’est un grand ré­sul­tat pour les Vé­ni­tiens », a com­men­té le maire de Ve­nise, Lui­gi Bru­na­ro.

À par­tir de 2019, les na­vires de croi- sière quit­te­ront peu à peu le large ca­nal de la Giu­dec­ca, qui tra­verse Ve­nise et longe place Saint-Marc, pour al­ler ac­cos­ter au coû­teux ter­mi­nal pré­vu pour eux au bord de la ci­té des Doges.

DES MIL­LIONS $ EN RE­TOM­BÉES

Ils en­tre­ront dé­sor­mais dans la la­gune plus au sud, par la voie ac­tuel­le­ment em­prun­tée par les portes-conte­neurs et les pé­tro­liers.

Se­lon l’As­so­cia­tion in­ter­na­tio­nale des com­pa­gnies de croi­sière (Clia), « Ve­nise a per­du près d’un de­mi-mil­lion de pas­sa­gers, pas­sés de 1,8 mil­lion en 2013 à 1,4 mil­lion en 2017 ».

Or, les na­vires arrivant à Ve­nise gé­nèrent chaque an­née des re­tom­bées éco­no­miques de 436 mil­lions d’eu­ros en Ita­lie (643 M$ CA), dont 283 mil­lions d’eu­ros (417 M$ CA) dé­pen­sés à Ve­nise et dans les en­vi­rons, se­lon la Clia.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.