Un deuxième sus­pect com­pa­raît

Le Journal de Quebec - - ACTUALITÉS -

TVA NOU­VELLES | Marc Gagnon, 44 ans, de Qué­bec, a été ac­cu­sé hier d’avoir in­cen­dié la voi­ture du président du Centre culturel is­la­mique, Mohamed Labidi.

L’homme, qui se re­pré­sente seul, a ra­pi­de­ment com­pa­ru par vi­déo­con­fé­rence au pa­lais de justice de Qué­bec. Il fait face à une ac­cu­sa­tion d’avoir al­lu­mé un in­cen­die cri­mi­nel cau­sant des dom­mages ma­té­riels.

Les évé­ne­ments re­pro­chés se sont dé­rou­lés dans la nuit du 5 au 6 août der­nier, où il au­rait in­ten­tion­nel­le­ment mis le feu à la voi­ture de M. Labidi avec un se­cond in­di­vi­du.

DÉ­JÀ CONDAM­NÉ

Gagnon n’en est pas à ses pre­miers dé­boires avec la justice, ayant dé­jà été re­con­nu cou­pable de vols et de non-res­pect des condi­tions de pro­ba­tion, no­tam­ment. En 2012, il avait aus­si été condam­né pour des voies de fait.

Rap­pe­lons que Ma­thieu Bi­lo­deau, 33 ans, a lui aus­si été ar­rê­té et ac­cu­sé re­la­ti­ve­ment à cette af­faire. Se­lon des in­for­ma­tions du Jour­nal ré­vé­lées hier, il était sui­vi au Centre de réa­dap­ta­tion en dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle (CRDI) de­puis plu­sieurs mois.

La Cour a in­ter­dit aux deux ac­cu­sés de com­mu­ni­quer entre eux. Ils de­meurent dé­te­nus d’ici leur pro­chaine com­pa­ru­tion, de­main.

Ven­dre­di, la po­lice de Qué­bec men­tion­nait que l’enquête per­met­tait d’éta­blir que le crime était « à ca­rac­tère hai­neux ».

— Avec Dominique Le­lièvre

PHO­TO D’ARCHIVES

La voi­ture de Mohamed Labidi a été in­cen­diée dans la nuit du 5 au 6 août der­nier. In­cen­die du vé­hi­cule de Mohamed Labidi

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.