Le Bloc qué­bé­cois à la re­cherche d’uni­té

Le Journal de Quebec - - ACTUALITÉS -

Le Bloc qué­bé­cois a été mi­né par des dis­sen­sions in­ternes après l’ar­ri­vée de la nou­velle chef Mar­tine Ouel­let. Se­lon les ex­perts, le par­ti indépendantiste doit pro­fi­ter de la fai­blesse du NPD pour re­trou­ver du lustre, une tâche com­plexe alors que Mme Ouel­let par­tage son temps entre Ot­ta­wa et Qué­bec.

En en­tre­vue, la dé­pu­tée pro­vin­ciale de Vachon mi­ni­mise l’im­por­tance de sié­ger au Par­le­ment du Ca­na­da. À son avis, l’avan­ce­ment de la cause sou­ve­rai­niste reste sa prio­ri­té.

« Ce n’est pas l’objectif fi­nal d’être dé­pu­tée à Ot­ta­wa. L’objectif fi­nal, c’est de pré­pa­rer l’in- dé­pen­dance », jus­ti­fie-t-elle.

À son avis, le peu d’in­té­rêt des Qué­bé­cois pour la course à la chef­fe­rie du NPD est la preuve que la troupe de tho­mas mulc air a échoué à dé­fendre les in­té­rêts du Qué­bec dans les der­nières an­nées.

Le Nou­veau Par­ti dé­mo­cra­tique a ga­gné un maigre 2500 membres dans la pro­vince au cours de sa course à la chef­fe­rie qui va se conclure en oc­tobre avec l’élec­tion d’un nou­veau chef.

« Le NPD est en train de re­trou­ver la place qu’il a tou­jours eue his­to­ri­que­ment au Qué­bec, sou­tient Mme Ouel­let. La vague orange de 2011 est com­plè­te­ment ter­mi­née et écra­sée. »

Iro­ni­que­ment, tout comme le NPD, les prio­ri­tés du Bloc qué­bé­cois cet au­tomne tour­ne­ront au­tour de la dé­fense des agri­cul­teurs et des tra­vailleurs qué­bé­cois dans re­né­go­cia­tion de L’ALÉNA.

La chef du Bloc qué­bé­cois, Mar­tine Ouel­let, n’a pas l’in­ten­tion d’aban­don­ner son siège de dé­pu­tée pro­vin­ciale avant les élec­tions fé­dé­rales de 2019.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.