Un sus­pect ar­rê­té après l’at­ten­tat

Le Journal de Quebec - - MONDE -

LONDRES | (AFP) La po­lice bri­tan­nique a in­di­qué hier qu’elle conti­nuait de cher­cher d’éven­tuels sus­pects, après l’ar­res­ta­tion d’un homme de 18 ans re­la­ti­ve­ment à l’at­ten­tat à la bombe com­mis la veille dans le mé­tro lon­do­nien.

« À ce stade, nous exa­mi­nons en­core la pos­si­bi­li­té [qu’une] seule per­sonne [soit] res­pon­sable de l’at­taque », a dé­cla­ré Neil Ba­su, un res­pon­sable de l’an­ti­ter­ro­risme au sein de la po­lice lon­do­nienne, hier soir lors d’un point presse. « Notre prio­ri­té [...] est d’iden­ti­fier et lo­ca­li­ser tout autre sus­pect po­ten­tiel », a-t-il ajou­té.

PORT DE DOUVRES

Vers 7 h 50 (6 h 50 GMT) hier, la po­lice a ar­rê­té un homme de 18 ans pour son im­pli­ca­tion pré­su­mée dans « la per­pé­tra­tion, la pré­pa­ra­tion ou l’ins­ti­ga­tion d’un acte de ter­ro­risme », a-t-il dit, après l’ex­plo­sion d’une bombe ar­ti­sa­nale qui a fait 30 bles­sés.

L’ar­res­ta­tion est in­ter­ve­nue dans la zone de dé­part du port de Douvres. Elle a en­traî­né l’éva­cua­tion par­tielle du port, vers 11 h 40 (10 h 40 GMT), pour que l’on puisse « fouiller les lieux, par me­sure de pré­cau­tion ».

Cette opération a per­mis à la po­lice de mettre la main sur « plu­sieurs ob­jets ».

PER­QUI­SI­TION

Dans un mes­sage té­lé­vi­sé, la mi­nistre de l’in­té­rieur, Amber Rudd, a sou­li­gné hier qu’il était « beau­coup trop tôt » pour dire si l’homme était connu des forces de l’ordre.

« C’est une enquête qui avance très vite. Nous avons réa­li­sé des pro­grès consi­dé­rables [...] et nous conti­nue­rons à faire de notre mieux pour ré­duire les me­naces dans ce pays », a dé­cla­ré la pa­tronne de la po­lice lon­do­nienne, Cres­si­da Dick, sur la BBC.

La po­lice a par­tiel­le­ment éva­cué, hier, un quar­tier ré­si­den­tiel de Sun­bu­ry-on-thames, à une ving­taine de ki­lo­mètres au su­douest de Londres, éta­blis­sant un cor­don de sé­cu­ri­té d’un rayon de 100 mètres au­tour d’une mai­son où une per­qui­si­tion était en cours de­puis le dé­but de l’après-mi­di.

Les ha­bi­tants éva­cués ont été au­to­ri­sés à re­ga­gner leur lo­ge­ment dans la soi­rée.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.