Les droits des mal­en­gueu­lés

Le Journal de Quebec - - MONDE -

Tant qu’à être vul­gaire, al­lons-y : les droits de la per­sonne, Do­nald Trump s’en tam­ponne ! Cer­tains s’of­fusquent qu’il n’en ait pas exi­gé le res­pect, même du bout des lèvres, en Chine, au Viet­nam ou, cas en­core plus dé­plo­rable ces temps-ci, aux Philippines. Ça ne lui est pas pas­sé par la tête, j’en suis per­sua­dé.

Do­nald Trump aime les cé­ré­mo­nies à grand dé­ploie­ment, le gla­mour et les mo­ments soi-di­sant his­to­riques. D’un ar­rêt à l’autre, le long de son voyage en Asie, il a sys­té­ma­ti­que­ment te­nu à sou­li­gner à quel point les fêtes pour l’ac­cueillir étaient ex­cep­tion­nelles et les soupers d’état, sans pré­cé­dent.

Évo­quer la vio­la­tion des droits de la per­sonne après de telles dé­mons­tra­tions d’hos­pi­ta­li­té, Trump en se­rait in­ca­pable. Et de toute fa­çon, il ne le veut pas. Dé­fendre les droits des op­pri­més, des mar­gi­na­li­sés, c’est pro­té­ger les faibles. Et ça, ce n’est pas lui.

DI­RI­GEANTS AVEC POIGNE DE­MAN­DÉS

Le mil­liar­daire new-yor­kais a tou­jours pré­fé­ré les hommes forts : Xi Jin­ping, « brillant », peut-être « plus puis­sant en­core que Mao » ; Vla­di­mir Pou­tine, un « lea­der fort, bien plus que ne l’a ja­mais été Oba­ma » ; Er­do­gan, qui gou­verne de ma­nière tou­jours plus au­to­ri­taire en Tur­quie, mé­rite de « très bonnes notes » ; Du­terte, qui mène aux Philippines une cam­pagne contre les ven­deurs et les consom­ma­teurs de drogue où les morts se comptent par mil­liers, « fait un bou­lot in­croyable ».

Rap­pe­lez-vous seule­ment ses com­men­taires pen­dant la course à la Mai­son-blanche à pro­pos de John Mccain, sé­na­teur de longue date, can­di­dat ré­pu­bli­cain à la pré­si­dence contre Ba­rack Oba­ma en 2008, pi­lote d’avion abat­tu au-des­sus du Viet­nam en 1967 lors de sa 23e mis­sion de bom­bar­de­ment, bles­sé griè­ve­ment et re­te­nu em­pri­son­né pen­dant cinq an­nées et de­mie. « Il n’a pas été un hé­ros. », a trom­pe­té le can­di­dat Trump. « Il se­rait un hé­ros de guerre, parce qu’il a été cap­tu­ré. J’aime les gens qui ne se font pas cap­tu­rer. »

Les gens dont les droits ont be­soin d’être dé­fen­dus, comme les mi­li­taires qui se font prendre der­rière les lignes en­ne­mies, ce sont des lo­sers, c’est tout.

AT­TEN­TION : MANIFS DE NAÏFS

Trump n’est pas le seul pré­sident à être aus­si peu in­té­res­sé par ces droits de la per­sonne ; il n’est que ce­lui qui se montre le plus dé­ta­ché. De Frank­lin Roo­se­velt qui, en pleine Guerre froide, en­du­rait la dic­ta­ture de So­mo­za au Ni­ca­ra­gua (« Il est un en­fant de chienne, mais est NOTRE en­fant de chienne. ») à Ba­rack Oba­ma qui, par les at­taques de drones au Pa­kis­tan et en Af­gha­nis­tan, a pro­vo­qué la mort de cen­taines d’in­no­cents, les in­té- rêts na­tio­naux des États-unis, la plu­part du temps, ont eu prio­ri­té.

Cette fois-ci, Trump et son ad­mi­nis­tra­tion ont pous­sé la lo­gique un peu plus loin. Ils sont là pour ré­gler des pro­blèmes pré­cis – écra­ser l’état is­la­mique, stop­per le pro­gramme nu­cléaire nord-co­réen, mettre fin à des ac­cords com­mer­ciaux « in­justes et im­mo­raux » – et non pas, comme le pré­sident amé­ri­cain l’a af­fir­mé en Ara­bie saou­dite en mai der­nier de­vant un au­di­toire de lea­ders arabes plus au­to­ri­taires les uns que les autres : « L’amé­rique ne cher­che­ra pas à im­po­ser notre fa­çon de vivre aux autres. »

Que les « pauvres, les ex­té­nués, les masses in­nom­brables et le re­bus des ri­vages sur­peu­plés » – pour pa­ra­phra­ser le texte d’em­ma La­za­rus sur le socle de la Sta­tue de la Li­ber­té – se le tiennent pour dit : l’ame­ri­ca First de Do­nald Trump ne se­ra tout sim­ple­ment plus la pre­mière à dé­fendre les droits des per­sé­cu­tés à tra­vers le monde.

Évo­quer la vio­la­tion des droits de la per­sonne après de telles dé­mons­tra­tions d’hos­pi­ta­li­té, Trump en se­rait in­ca­pable.

PHOTO AFP

Le pré­sident amé­ri­cain Do­nald Trump, tout sou­rire, lors d’une cé­ré­mo­nie te­nue en son hon­neur au Pa­lais de l’as­sem­blée du Peuple, à Pé­kin, jeu­di der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.