Le PDG de Si­mons vise les États-unis sur le web

Le Journal de Quebec - - ARGENT - DIANE TREM­BLAY

Pe­ter Si­mons veut faire de son en­tre­prise une en­tre­prise de classe mon­diale grâce au web. Dès l’an pro­chain, le PDG de la Mai­son Si­mons veut être plus agres­sif sur le mar­ché amé­ri­cain avec les ventes en ligne.

« L’an­née pro­chaine, fort pro­bable, nous al­lons réa­li­ser une pous­sée beau­coup plus im­por­tante sur le mar­ché amé­ri­cain pour des rai­sons de ren­ta­bi­li­té de toute l’in­fra­struc­ture web », a-t-il dé­cla­ré, hier, lors d’une ac­ti­vi­té or­ga­ni­sée dans le cadre de la Jour­née in­for­ma­tique du Qué­bec.

L’homme d’affaires, qui di­rige la plus vieille en­tre­prise familiale à ca­pi­tal pri­vé au pays, veut ac­croître da­van­tage sa pré­sence sur le web.

« Ce n’est plus un choix, le web et les don­nées forment la co­lonne ver­té­brale de tout notre sys­tème in­for­ma­tique. De plus en plus, on commence à ré­flé­chir sur com­ment les atouts du web peuvent être ra­me­nés dans nos lieux phy­siques afin d’amé­lio­rer la pro­duc­ti­vi­té, la com­pé­tence et l’ex­pé­rience client dans nos ma­ga­sins. »

À l’heure ac­tuelle, plus de 95 % des ventes en ligne sont réa­li­sées au Ca­na­da. L’en­tre­prise vend tout de même plus de 5 M$ par an­née aux États-unis, sans y mettre trop d’ef­fort.

« L’idée est d’or­ga­ni­ser notre site pour être ca­pables de tran­si­ger à l’in­ter­na­tio­nal et d’or­ga­ni­ser la lo­gis­tique pour ex­pé­dier les com­mandes d’une ma­nière ef­fi­cace », a-t-il pré­ci­sé au Jour­nal.

INI­QUI­TÉ FIS­CALE

Chaque fois qu’il en a l’oc­ca­sion, M. Si­mons dé­nonce l’ini­qui­té fis­cale, qui cause beau­coup de tort aux en­tre­prises qué­bé­coises et pro­fite aux en­tre­prises étran­gères. « Il faut que l’on dis­cute comme so­cié­té de la len­teur des gou­ver­ne­ments de s’adap­ter à la nou­velle éco­no­mie. Res­ter si­len­cieux est inac­cep­table pour moi », a-t-il ajou­té.

La Mai­son Si­mons s’est en­ga­gée dans la course à l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle avec la construc­tion d’un centre de dis­tri­bu­tion ro­bo­ti­sé de classe mon­diale éva­lué à 150 M$ qu’elle pré­voit réa­li­ser. « C’est la clé d’en­trée pour tous nos pro­jets et nos rêves que l’on veut ac­com­plir comme en­tre­prise, non seule­ment com­mer­cia­le­ment, mais aus­si comme ac­teur éco­no­mique dans la Ville de Qué­bec. C’est beau­coup d’in­ves­tis­se­ments dans la pro­duc­ti­vi­té », a ajou­té l’homme d’affaires, qui est ap­plau­di cha­leu­reu­se­ment par­tout où il passe.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.