Dans le garde-robe de… An­nie-so­leil Pro­teau

Le Journal de Quebec - - SPECTACLES -

Der­rière les grandes portes cou­lis­santes de sa chambre nou­vel­le­ment amé­na­gée par l’émis­sion de Ma­rieCh­ris­tine La­voie, An­nie-so­leil Pro­teau nous dé­voile trois gar­de­robes dans les­quels ses vê­te­ments sont ran­gés par ca­té­go­ries et par cou­leurs.

« C’est un plai­sir de choi­sir ce que je vais por­ter, il faut juste que je m’ha­bi­tue car je ne sais pas tou­jours der­rière quelle porte se cache le vê­te­ment que je veux ! » ri­gole l’ani­ma­trice. Sa dé­co­ra­tion est en sym­biose avec la pa­lette de cou­leurs de ses vê­te­ments; des roses pas­tel, dif­fé­rentes nuances de gris, du beige et du ivoire, des touches de noirs et quelques mo­tifs qui font office de tex­tures.

Ces looks ne sont ja­mais spon­ta­nés, elle pla­ni­fie ce qu’elle va por­ter… chaque jour. « Oui, même le sa­me­di je pense à ce que je vais mettre. Je n’ai pas « Je suis une fan fi­nie de Sex & the Ci­ty. J’ai tous les DVD, que j’ai vi­sion­nés des di­zaines de fois, et tous les livres qui ont été pu­bliés sur le su­jet. Je m’ins­pire beau­coup du style éclec­tique de Car­rie Brad­shaw. Avec cette jupe cir­cu­laire rose, je fais un clin d’oeil au tu­tu qu’elle porte dans le gé­né­rique d’ou­ver­ture de l’émis­sion. Quant aux bi­joux, j’aime les pièces qui sont très vi­sibles et je les em­pile pour faire un sta­te­ment. J’aime mixer des pièces des grandes marques avec des bi­joux de qualité, de chez Birks par exemple », ex­plique An­nie-so­leil. peur d’être over­dres­sed. D’ailleurs, j’aime ça être over­dres­sed. J’ai dû me jus­ti­fier à quelques re­prises sur Fa­ce­book, car on me le men­tion­nait. Il se passe tel­le­ment de choses sé­rieuses et ter­ribles dans le monde en ce mo­ment que le vê­te­ment de­vient le luxe du lé­ger et du plai­sir », confie An­nie-so­leil.

Et com­ment com­plète-telle ses sil­houettes ? « Avec des ta­lons hauts, bien sûr ! Mais ce n’est pas tou­jours une bonne idée, alors j’ai tou­jours une paire de gou­gounes dans mon sac… au cas où », conseille-t-elle. « Ce blou­son en cuir est mon in­dis­pen­sable. Il est juste par­fait. Il n’a pas trop de bling­bling. Au fil du temps, il est de­ve­nu une deuxième peau. Na­tu­rel­le­ment, je l’agence à un jean, mais il m’ar­rive aus­si de le dé­po­ser sur mes épaules lorsque je porte une te­nue plus chic, ça rend le look au­to­ma­ti­que­ment plus cool ! » par­tage-t-elle. Cer­taines ont leur pe­tite robe noire, alors que la robe passe-par­tout d’an­nie-so­leil est léo­pard. « J’ai cra­qué pour la coupe ré­tro ac­tua­li­sée de ce mo­dèle. Le mo­tif fé­lin me fait pen­ser à Bri­gitte Bar­dot. Les vo­lants sont un dé­tail hy­per­fé­mi­nin. Avec ces boucles d’oreilles en forme de coeur, je me sens en­core plus gir­ly » dit-elle.

Alors que nous nous ap­prê­tions à dé­ter­mi­ner l’un des looks, An­nie-so­leil at­trape un cintre et lance : « Un pan­ta­lon comme ce­lui-là te re­vampe une gar­de­robe ! » Elle co­or­donne son skin­ny en cuir à une ca­mi­sole en laine dé­co­rée de ru­bans. « J’ai trou­vé ce haut chez Club Mo­na­co. Ce ma­ga­sin fait par­tie de mes ar­rêts shop­ping, car on y trouve tou­jours des clas­siques re­vi­si­tés » nous avoue-t-elle.

Col­liers H&M Jupe H&M Chaus­sures MI­CHAEL KORS Blou­son ZA­RA T-shirt HOL­LY­WOOD LE­GENDS

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.