QUES­TIONS MODE À An­nie-so­leil

Com­ment dé­cri­riez-vous votre style ? Est-ce qu’il y a des pièces que vous ne por­te­rez ja­mais ? Qu’elle est votre ap­proche du ma­ga­si­nage ? Vous le faites seul ou avec des amies ? Êtes-vous plus soldes ou prix ré­gu­liers ?

Le Journal de Quebec - - SPECTACLES -

Pour être hon­nête, mon style va peut-être chan­ger bien­tôt. Je m’ap­prête à tra­vailler avec une sty­liste. Ani­mant Sa­lut, Bon­jour !, je dois avoir une autre ap­proche du vê­te­ment. J’ai hâte. Si­non, j’aime bien le style « fes­ti­val de musique » avec une touche raf­fi­née.

Ah mon Dieu ! ja­mais au grand ja­mais tu ne me ver­ras avec des mo­cas­sins ! Tu sais le genre « pen­ny loa­fer » avec le des­sous noir ? Je trouve ce­la tel­le­ment laid, presque au­tant que les pan­ta­lons MC Ham­mer, ceux avec la fourche basse. Outre ce­la, je suis as­sez ou­verte et je n’ai pas peur des cou­leurs ! Par exemple, lorsque mes che­veux étaient fon­cés, je gra­vi­tais vers des teintes pâles. Main­te­nant que je suis blonde, j’opte pour des pièces fon­cées. J’aime quand mes che­veux se dé­marquent de mes vê­te­ments.

J’ai ten­dance à ma­ga­si­ner seule, mais je fais ap­pel à mes amies. Je fais le tour de la bou­tique, je choi­sis tout ce que j’aime et je m’en­ferme dans une ca­bine. J’es­saye chaque vê­te­ment, je me prends en photo et je de­mande conseil à mes amies-sty­listes Va­lé­rie et Vé­ro­nique. Elles me connaissent bien et me donnent l’heure juste. Elles ont l’oeil et m’évitent des achats que je pour­rais re­gret­ter. Je ne cherche pas les soldes, mais si je dé­niche un ar­ticle et qu’il est sol­dé, je suis en­core plus fière de mon achat. Je de­viens une nou­velle per­sonne lorsque j’en­file une pièce pour la pre­mière fois. Je trouve ça mo­ti­vant ! Il m’ar­rive aus­si d’éco­no­mi­ser pour m’of­frir un ar­ticle que je veux vrai­ment. Je me sou­viens, entre autres, d’une paire d’es­car­pins scin­tillants que j’avais vu chez Browns. J’étais en dé­but de car­rière, c’était la pre­mière fois que je dé­pen­sais 250 $ pour des chaus­sures. Je les ai en­core, je les porte en­core et je les montre dans ces pages, car elles sont en­core par­mi mes chaus­sures pré­fé­rées.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.