Cin­quième col­la­bo­ra­tion avec De­nis Ville­neuve

Renée April a conçu des cen­taines de te­nues pour le film Blade Run­ner 2049

Le Journal de Quebec - - SPECTACLES - MAXIME DE­MERS

Le ci­néaste De­nis Ville­neuve n’est pas le seul Qué­bé­cois à faire par­tie de l’équipe de créa­tion du thril­ler de science-fic­tion Blade Run­ner 2049. C’est une cos­tu­mière qué­bé­coise, Renée April, qui a conçu les cen­taines de cos­tumes que l’on peut voir dans le film.

Créa­trice de cos­tumes de re­nom qui a tra­vaillé sur de nom­breuses pro­duc­tions hol­ly­woo­diennes comme La mon­tée de la pla­nète des singes, Le jour d’après et Une nuit au mu­sée, Renée April a été re­cru­tée par De­nis Ville­neuve plu­sieurs mois avant le tour­nage de Blade Run­ner 2049. Son man­dat était aus­si ex­ci­tant qu’exi­geant : conce­voir les nom­breux et très va­riés cos­tumes qui se re­trouvent dans cette suite du clas­sique de science-fic­tion de 1982.

« De­nis m’a par­lé de ce pro­jet pen­dant qu’on tra­vaillait en­semble sur L’ar­ri­vée (le film pré­cé­dent de Ville­neuve) et j’ai tout de suite été ten­tée par ce chal­lenge », ex­plique Renée April en en­tre­vue au Jour­nal.

« Je me dou­tais bien qu’en tra­vaillant sur un film aus­si at­ten­du que Blade Run­ner mes cos­tumes se­raient énor­mé­ment com­men­tés et ana­ly­sés. Mais j’étais loin de me dou­ter que ce se­rait à ce point là ! D’ailleurs, c’est la pre­mière fois que je donne au­tant d’en­tre­vues pour un film sur le­quel j’ai tra­vaillé. »

TOUTE UNE ÉQUIPE

Le tour­nage de Blade Run­ner 2049 a eu lieu l’an der­nier à Bu­da­pest, en Hon­grie, sur une pé­riode de quatre mois. Sur place, Renée April a dû di­ri­ger une équipe d’une soixan­taine de per­sonnes (cou­tu­riers, tailleurs, etc.) pour l’ai­der à li­vrer les cos­tumes dans les temps. La com­mande était gi­gan­tesque : on trouve dans le film des cen­taines de cos­tumes aux styles et aux in­fluences di­verses.

« Le défi, en science-fic­tion, c’est de réus­sir à sor­tir du lot, note Renée April. Il y a tel­le­ment de films de science-fic­tion au­jourd’hui que ça fi­nit par se res­sem­bler. Mon défi pour Blade Run­ner était de rendre les cos­tumes réa­listes. Si on prend le per­son­nage de K (Ryan Gos­ling), par exemple, il n’y a rien d’ex­tra­va­gant dans son cos­tume, à part peut-être son man­teau qui se ferme avec des ai­mants. On vou­lait créer quelque chose d’in­tem­po­rel. »

LA CLIQUE QUÉ­BÉ­COISE

De­puis le dé­but de son aven­ture hol­ly­woo­dienne, De­nis Ville­neuve a pris l’ha­bi­tude d’en­traî­ner avec lui plu­sieurs de ses col­la­bo­ra­teurs qué­bé­cois sur ses pla­teaux de tour­nage. Renée April a d’ailleurs eu la chance de tra­vailler sur tous les films an­glo­phones du ci­néaste qué­bé­cois.

« C’est dé­jà ma cin­quième col­la­bo­ra­tion avec De­nis et on s’en­tend très bien, sou­ligne-t-elle. Ce qui est gé­nial avec lui, c’est qu’il nous laisse pas mal le champ libre. Il a des idées, mais ce ne sont pas des idées pré­cises. Pour les cos­tumes, il me laisse pas mal al­ler. Je lui pré­sente beau­coup de des­sins et il me dit ra­pi­de­ment ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas.

Ce qui est le fun avec lui aus­si, c’est de pou­voir tra­vailler en fran­çais. Par­fois, pen­dant le tour­nage, De­nis se tour­nait vers moi et me di­sait : “Ouf, ça fait du bien de par­ler fran­çais !” Sur un gros pla­teau comme Blade Run­ner, c’est agréable d’avoir des gens avec qui on peut par­ta­ger les mêmes farces plates en fran­çais ! »

Sor­ti le mois der­nier, Blade Run­ner 2049 est en­core à l’af­fiche par­tout au Qué­bec.

PHO­TOS COUR­TOI­SIE SO­NY PIC­TURE ET CAP­TURE D’ÉCRAN

La cos­tu­mière qué­bé­coise Renée April ( en mé­daillon) se dit par­ti­cu­liè­re­ment fière du cos­tume du per­son­nage de K (Ryan Gos­ling) dans Blade Run­ner 2049. Elle en était à sa cin­quième col­la­bo­ra­tion avec le réa­li­sa­teur De­nis Ville­neuve.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.