Ju­lien ex­clut un re­tour avec Équipe La­beaume

Il ne di­gère tou­jours pas la sor­tie du maire contre lui

Le Journal de Quebec - - ACTUALITÉS - JEAN-LUC LAVAL­LÉE

Jo­na­tan Ju­lien a confir­mé, hier, qu’il sié­ge­ra bel et bien comme in­dé­pen­dant à l’hô­tel de ville, re­fu­sant ain­si la main ten­due du maire qui sou­hai­tait le ra­pa­trier au sein d’équipe La­beaume.

En paix avec sa dé­ci­sion, M. Ju­lien a rom­pu le si­lence une se­maine après son dé­part fra­cas­sant dans la fou­lée des dé­cla­ra­tions du maire Ré­gis La­beaume qui l’a poin­té du doigt pour l’ex­plo­sion des coûts de la fu­ture cen­trale de po­lice dans Le­bour­gneuf.

« J’es­time que je n’ai rien à me re­pro­cher dans ce dos­sier-là », a lan­cé l’an­cien vice-pré­sident du co­mi­té exé­cu­tif, tou­jours aus­si cho­qué que le maire ait at­ta­qué « son in­té­gri­té et sa ri­gueur ». Sou­cieux de « ré­ta­blir les faits », il a ex­pli­qué avec moult dé­tails chaque étape du pro­ces­sus de planification du pro­jet.

« UNE ER­REUR »

La Ville de Qué­bec avait an­non­cé, à l’ori­gine, un pro­jet à 40 M$. « C’est une er­reur », a ob­ser­vé M. Ju­lien, af­fir­mant qu’en 2016, le mon­tant dé­pas­sait dé­jà les 50 M$. Se­lon lui, il y a peut-être eu « ca­fouillage dans les com­mu­ni­ca­tions », mais ni lui ni les « équipes com­pé­tentes » qui ont tra­vaillé sur ce dos­sier ne l’ont « échap­pé ».

Même si les coûts ont en­suite grim­pé à 71,7 M$ – à la suite de l’éva­lua­tion dé­taillée des be­soins –, M. Ju­lien main­tient qu’il s’agit d’un « bon pro­jet » au bon en­droit. Il se dé­sole qu’on re­mette en ques­tion le choix du ter­rain et croit que le pro­blème de sta­tion­ne­ment n’est « pas in­so­luble ».

LE MAIRE ÉTAIT AU COU­RANT

« Per­son­nel­le­ment, j’aime mieux avoir l’heure juste avant de creu­ser le trou. C’est cette heure juste que j’ai tou­jours don­née au maire. » In­ter­ro­gé sur des « ten­sions » entre lui et le maire dans les der­nières an­nées, M. Ju­lien a re­fu­sé de ré­pondre à la ques­tion au terme d’un long si­lence.

Le conseiller quit­te­ra tous les co­mi­tés aux­quels il siège à l’ex­cep­tion de la pré­si­dence du conseil d’ar­ron­dis­se­ment Les Ri­vières. Il a ex­clu toute al­liance avec un par­ti d’op­po­si­tion, mais il n’a pas fermé la porte à une can­di­da­ture au pro­vin­cial.

La Ville a par ailleurs ac­cep­té, hier, de convo­quer une séance plé­nière « d’ici la fin de l’au­tomne » pour faire le point sur la cen­trale de po­lice, à la de­mande de l’op­po­si­tion. Le chef de Qué­bec 21, Jean-fran­çois Gos­se­lin, au­rait sou­hai­té que l’exer­cice se dé­roule avant la pause estivale.

PHO­TO STE­VENS LE­BLANC

Jo­na­tan Ju­lien a ren­con­tré la presse dans le hall d’en­trée du bu­reau de l’ar­ron­dis­se­ment Les Ri­vières à Va­nier, hier. Il a af­fir­mé qu’il n’avait rien à se re­pro­cher dans le dos­sier contro­ver­sé de la fu­ture cen­trale de po­lice.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.