Qué­bec mise sur les étu­diants étran­gers

Le Journal de Quebec - - ACTUALITÉS - PA­TRICK BELLEROSE

À comp­ter de l’au­tomne 2019, les uni­ver­si­tés du Qué­bec pour­ront im­po­ser les ta­rifs de leur choix aux étu­diants étran­gers et ain­si in­jec­ter de l’ar­gent neuf dans le ré­seau.

La mi­nistre res­pon­sable de l’en­sei­gne­ment su­pé­rieur, Hé­lène Da­vid, en a fait l’an­nonce hier en pré­sen­tant sa ré­forme du fi­nan­ce­ment des uni­ver­si­tés.

Jus­qu’ici, les étu­diants in­ter­na­tio­naux (sauf les Fran­çais) payaient un mon­tant for­fai­taire en plus des droits de sco­la­ri­té. Dé­sor­mais, les éta­blis­se­ments pour­ront im­po­ser le mon­tant de leur choix, comme c’est dé­jà le cas dans six do­maines d’étude (dont le gé­nie et l’ad­mi­nis­tra­tion), où les étu­diants paient en moyenne 15 000 $ an­nuel­le­ment.

La dé­ré­gle­men­ta­tion tou­che­ra en­vi­ron 6400 étu­diants étran­gers ac­tuels.

FI­NAN­CE­MENT POUR LES FRANCOS

Cette ap­proche per­met­tra « d’aug­men­ter les re­ve­nus pro­ve­nant des droits de sco­la­ri­té des étu­diants in­ter­na­tio­naux pour le ré­seau uni­ver­si­taire, tout en di­mi­nuant les coûts as­su­més par l’état », af­firme la nou­velle Po­li­tique qué­bé­coise de fi­nan­ce­ment des uni­ver­si­tés.

Pour évi­ter d’ac­cor­der un avan­tage in­du aux éta­blis­se­ments an­glo­phones sur le mar­ché in­ter­na­tio­nal, Qué­bec ac­cor­de­ra 9000 $ par étu­diant re­cru­té à l’étran­ger, jus­qu’à concur­rence de 22,8 mil­lions $.

Le gou­ver­ne­ment es­père haus­ser ain­si de 15 % le nombre d’étu­diants in­ter­na­tio­naux dans les uni­ver­si­tés fran­co­phones du Qué­bec, soit 2500 per­sonnes sup­plé­men­taires.

Les Belges fran­co­phones, eux, bé­né­fi­cie­ront dé­sor­mais du même ta­rif que les Fran­çais et les étu­diants ca­na­diens hors Qué­bec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.