Trois mois de pri­son ferme pour avoir re­fu­sé d’en­le­ver son ni­qab

Le Journal de Quebec - - MONDE -

TOU­LOUSE | (AFP) Une femme en­tiè­re­ment voi­lée, qui avait re­fu­sé de re­ti­rer son ni­qab au cours d’un cont­rôle de po­lice, à Tou­louse en avril, a été condam­née hier à six mois de pri­son, dont trois avec sur­sis, a-t-on ap­pris au­près de son avo­cat. La femme, dont l’in­ter­pel­la­tion contro­ver­sée est l’une des raisons évo­quées pour ex­pli­quer des échauf­fou­rées pen­dant plu­sieurs nuits entre jeunes gens et forces de l’ordre dans un quar­tier po­pu­laire de cette ville, le Mi­rail, le mois der­nier, était ju­gée pour « dis­si­mu­la­tion du vi­sage dans un espace pu­blic ».

La pré­ve­nue, qui a im­mé­dia­te­ment fait ap­pel de sa condam­na­tion, com­pa­rais­sait aus­si pour « ré­bel­lion, ou­trage et me­naces de mort sur per­sonne dé­po­si­taire de l’au­to­ri­té pu­blique ».

Le pro­cu­reur avait re­quis une peine de six mois de pri­son, dont deux mois ferme.

« Je suis ex­trê­me­ment en co­lère [...], j’ai un ca­sier ju­di­ciaire vierge. Je suis poin­tée du doigt par rap­port à mon voile qui de­meure et reste une li­ber­té de pra­tique du culte re­li­gieux », a ré­agi la femme sur la chaîne France 3.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.