Lu­la se dit vic­time d’une « farce ju­di­ciaire »

Le Journal de Quebec - - MONDE -

PA­RIS | (AFP) Lu­la a stig­ma­ti­sé hier la « farce ju­di­ciaire » dont il s’es­time vic­time après son in­car­cé­ra­tion pour cor­rup­tion, une ac­cu­sa­tion qui a été re­je­tée par Bra­si­lia tan­dis qu’un juge ré­vo­quait les pri­vi­lèges dont il jouit en tant qu’an­cien pré­sident. Dans une tri­bune pu­bliée par Le Monde, Luiz Ina­cio Lu­la da Sil­va a éga­le­ment exi­gé une élec­tion pré­si­den­tielle « dé­mo­cra­tique » en oc­tobre, au Bré­sil, avec « toutes les forces po­li­tiques », dont lui-même, tou­jours fa­vo­ri dans les in­ten­tions de vote mal­gré son in­car­cé­ra­tion. « En tant que pré­sident, j’ai dé­fen­du par tous les moyens la lutte contre la cor­rup­tion et je n’ac­cepte pas qu’on m’im­pute ce type de crime par le biais d’une farce ju­di­ciaire », écrit Lu­la. Il a été con­dam­né à 12 ans et un mois de pri­son pour cor­rup­tion, et est in­car­cé­ré de­puis le dé­but avril.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.