Pou­voir de star

Ils sont der­rière cer­tains des meilleurs looks qui dé­filent sur les ta­pis rouges et ils sont prêts à par­ta­ger leurs se­crets. Faites connais­sance avec trois des noms les plus au­da­cieux au sein de l’in­dus­trie de la beau­té

Le Kit - - NEWS - PAR RANI SHEEN

ONGLES CÉ­LÈBRES Le ma­nu­cu­riste Tom Ba­chik est dis­po­nible 7 jours sur 7 pour des célébrités comme Jen­ni­fer Lo­pez, Blake Li­ve­ly et Se­le­na Go­mez — voi­ci un aper­çu de la vie sur le ta­pis rouge

Il crée des looks mi­nu­tieux pour les fes­ti­vals de f ilms, les cé­ré­mo­nies de re­mise de prix et les vi­déo­clips — et même à bord de jets pri­vés — mais le de­si­gner de ma­nu­cure glo­bal chez L’Oréal Pa­ris, Tom Ba­chik, est aus­si un Ca­li­for­nien du sud, tout à fait dé­con­trac­té. Gra­phiste à l’ori­gine, Ba­chik a chan­gé de car­rière lorsque sa femme a en­ten­du dire qu’il y avait une de­mande pour des ma­nu­cu­ristes au­près de célébrités. Plu­sieurs an­nées (et une pa­no­plie de stars) plus tard, la femme de Ba­chik avait rai­son. Quel type d’évé­ne­ment pré­fé­rez-vous? « Les vi­déo­clips me per­mettent d’être plus créa­tif, puisque les stars ont ten­dance à vou­loir pous­ser les li­mites avec leurs looks. Les fes­ti­vals de films sont le plus gla­mour, sur­tout lorsque vous y êtes invité, comme ce fut le cas à Cannes! » C’est com­ment de tra­vailler au­près d’une cliente cé­lèbre? « En fait, je ne vois pas vrai­ment de dif­fé­rence, sauf que je dois être flexible. Je dois tou­jours être dis­po­nible, puisque les ho­raires changent constam­ment. Mais je pense qu’il faut trai­ter une per­sonne cé­lèbre de la même ma­nière qu’une per­sonne or­di­naire — per­sonne n’aime les lèche-cul. » Vous tra­vaillez sou­vent avec Jen­ni­fer Lo­pez. Que pré­fère-t-elle cô­té ongles? « Elle pousse tou­jours les li­mites et change son look pour chaque oc­ca­sion — le rêve d’un ma­nu­cu­riste. Jen dé­sire des ongles par­faits et sait dans quelle di­rec­tion elle veut al­ler, mais elle s’at­tend à ce que son équipe lui pré­sente les der­nières cou­leurs et idées. » Se­le­na Go­mez a de su­perbes ongles en ce mo­ment — quelle était son ins­pi­ra­tion?

« Se­le­na a de beaux ongles et de belles mains. Pour sa tour­née, nous vou­lions ac­cen­tuer leur lon­gueur. Nous avons créé une forme élé­gante, en amande, et avons ap­pli­qué un gel pour les ren­for­cer. Vous pou­vez ima­gi­ner le type de stress qu’une tour­née peut avoir sur les ongles. Ce n’est pas vrai­ment pos­sible d’avoir un ma­nu­cu­riste en tour­née, Se­le­na doit donc trou­ver des ma­nu­cu­ristes dans dif­fé­rents en­droits. Nous les re­tra­vaillons en­suite lorsque nous ar­ri­vons à nous voir. » Su­san Sa­ran­don était su­perbe à Cannes. Qu’avez-vous en tête lorsque vous faites les ongles sur une femme plus âgée? « Plus que leur âge, je prends en compte la confiance qu’ils ont par rap­port à leurs mains et, bien sûr, leurs préférences. Nor­ma­le­ment, sur des mains plus ma­tures, je choi­sis des cou­leurs qui sont près de la cou­leur de peau — plus pâle ou plus fon­cée, le look est donc ré­flé­chi, mais sub­til. » Quels sont vos trois looks fa­vo­ris? « Un look amu­sant fut ce­lui créé pour Pink lors d’une séance pho­to, avec des ongles roses et noirs fa­çon cor­set. J’ai al­lon­gé ses ongles, puis je les ai per­cés et les ai cou­sus tel un cor­set. Un autre fa­vo­ri était avec Beyon­cé, en tour­nant quatre vi­déo­clips en deux jours. Pour ‘ Up­grade You,’ j’ai créé de su­per longs ongles do­rés et ul­tras fins avec un im­pri­mé léo­pard peint à la main et rap­pe­lant son in­croyable ma­quillage. Le plus ré­cent a été l ’ ins­pi­ra­tion Ver­sace vin­tage pour JLo dans son vi­déo­clip ‘ I Luh Ya Pa­pi’. » Quel a été votre mo­ment le plus stres­sant? « Je me di­ri­geais chez Vic­to­ria Beck­ham quand ma femme, Liz, a ap­pe­lé et m’a de­man­dé pour­quoi j’avais lais­sé ma trousse à la mai­son. Heu­reu­se­ment, j’étais à l’avance. J’ai trou­vé le ma­ga­sin de beau­té le plus près, j’ai ache­té l ’es­sen­tiel et j’ai fait comme si de rien n’était. Ne lui dites pas! »

À par­tir de la gauche: Se­le­na Go­mez, Jen­ni­fer Lo­pez et Blake Li­ve­ly.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.