Rem­pla­cer un lin­teau rouillé

Le Magazine de l'Île-des-Soeurs - - SECTION IMMOBILIÈRE -

Vous avez de la dif­fi­cul­té à fer­mer et ou­vrir votre porte ou votre fe­nêtre. Vous avez re­mar­qué de la rouille, voire un gon­fle­ment, sur le lin­teau d’acier qui sert à sup­por­ter le poids de la brique au-des­sus d’une ou­ver­ture. Il faut ré­agir ra­pi­de­ment.

Sur du long terme, le contact de l’eau sur le mé­tal in­té­gré dans le lin­teau en­traîne de la rouille.

«La par­tie vi­sible est celle qui est la moins en­dom­ma­gée, aver­tit le pro­prié­taire de la Ma­çon­ne­rie Grat­ton, Tom­my Bouillon. Ce qui est en­core pire, c’est que lors­qu’il rouille, il se dé­la­mine, il fait des couches, il gonfle et c’est là que ça en­traîne des dom­mages ir­ré­ver­sibles. Le mur se dis­loque, la ma­çon­ne­rie s’af­faisse et l’eau entre à l’in­té­rieur.»

Le fait de le cou­vrir de pein­ture n’est pas re­com­man­dé. Si le pro­prié­taire at­tend pour faire les ré­pa­ra­tions, cinq ans plus tard, c’est la cloi­son au com­plet qu’il fau­drait chan­ger.

Les pro­fes­sion­nels en ma­çon­ne­rie consi­dèrent les ré­pa­ra­tions comme étant simples à ef­fec­tuer. Il leur suf­fit de dé­man­te­ler trois rangs de brique et de bien sup­por­ter le mur le temps de chan­ger la pièce rouillée.

«Nous conseillons de rem­pla­cer le lin­teau d’acier par un autre en mé­tal gal­va­ni­sé in­té­gré pour ne plus ja­mais avoir be­soin d’ou­vrir le mur et rem­pla­cer la pièce. On l’amé­liore en plus d’une mem­brane qui em­pê­che­ra la fis­sure d’avoir des in­fil­tra­tions d’eau si ja­mais il y a un pro­blème ailleurs. On règle donc deux pro­blèmes en une seule fois», sou­ligne M. Bouillon.

Le rem­pla­ce­ment d’un lin­teau d’acier per­met d’évi­ter des in­fil­tra­tions d’eau, des fis­sures im­por­tantes ain­si qu’un gon­fle­ment du mur.

(Pho­to: Gra­cieu­se­té )

Le lin­teau d’acier, aus­si ap­pe­lé fer d’angle, as­sure la sta­bi­li­té de la struc­ture d’un mur de briques.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.