Une mai­son de tor­ré­fac­tion en pleine pro­gres­sion

Le Messager La Salle - - Actualités -

Ces équi­pe­ments oc­cupent une par­tie des 18 000 pieds car­rés des lo­caux de l’en­tre­prise. Tout le pro­ces­sus de tor­ré­fac­tion est in­for­ma­ti­sé et l’usine est équi­pée d’un sys­tème an­ti­pol­luant ul­tra­mo­derne.

«Nos ca­fés sont sé­lec­tion­nés par­mi les meilleures ré­coltes de la sai­son et ana­ly­sés dans notre la­bo­ra­toire. On les im­porte, on les cuit, on les tor­ré­fie et on les em­balle», ex­plique le co­pro­prié­taire Gé­rard Kel­ly.

L’en­tre­prise en­vi­sage di­vers pro­jets d’ex­pan­sion de sa mai­son de tor­ré­fac­tion si­tuée au 2702, rue La­pierre.

«On pour­rait cuire de six à sept mil­lions de livres de ca­fé an­nuel­le­ment, alors qu’ac­tuel­le­ment, on en pro­duit un peu plus d’un mil­lion», ex­pliquent Gé­rard Kel­ly et Um­ber­to Pas­qui­ni, co­pro­prié­taires de l’en­tre­prise.

Dé­buts mo­destes

Ca­fé Na­po­léon voit le jour en 1983, quand Gé­rard Kel­ly et Um­ber­to Pas­qui­ni, beaux­frères et amis, se dé­couvrent une pas­sion pour le ca­fé. Les ré­si­dents de Ville-Émard amorcent leur in­cur­sion dans ce do­maine, dans un sous­sol de ce quar­tier mont­réa­lais.

Dix ans plus tard, tou­jours ani­més de cette pas­sion, ils ouvrent une mai­son de tor­ré­fac­tion à LaSalle. «Les bonnes nou­velles se mul­ti­plient de­puis deux ou trois ans», ex­plique Um­ber­to Pas­qui­ni, qui a en­sei­gné dans une école de LaSalle pen­dant 22 ans.

En 2006, Ca­fé Na­po­léon a rem­por­té en 2006 le prix Unio de la meilleure en­tre­prise de 10 em­ployés et plus dé­cer­né par la Chambre de com­merce du Sud-Ouest. Au fil des ans, l’en­tre­prise a ob­te­nu plu­sieurs autres cer­ti­fi­ca­tions.

Quand la com­pa­gnie Kraft, qui fa­bri­quait du ca­fé, a fer­mé son usine de la rue Boi­vin en 2005, Ca­fé Na­po­léon a fait l’ac­qui­si­tion de plu­sieurs de ses équi­pe­ments de­ve­nus dis­po­nibles.

En en­trant chez Ca­fé Na­po­léon, le coup d’oeil im­pres­sionne, avec son en­tre­pôt d’im­menses sacs de ca­fés pro­ve­nant des cinq conti­nents, deux tor­ré­fac­teurs de grande taille, dont un al­le­mand consi­dé­ré comme le meilleur au monde pour les ca­fés bio­lo­giques, ain­si que quatre lignes d’en­sa­che­ment qui fonc­tion­ne­ment ron­de­ment.

Isabelle Bergeron) (Photos

Les sacs de ca­fés pro­ve­nant de cinq conti­nents ar­rivent à l’en­tre­pôt de la firme de LaSalle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.