La proxi­mi­té est la clé pour les dons de vê­te­ments. Si les gens doivent faire des ki­lo­mètres pour al­ler don­ner, ils ne le fe­ront pas

Le Messager La Salle - - Actualités -

or­ga­nisme. «La proxi­mi­té est la clé pour les dons de vê­te­ments. Si les gens doivent faire des ki­lo­mètres pour al­ler don­ner, ils ne le fe­ront pas», sou­ligne-t-il.

Se fi­nan­cer par les vê­te­ments re­çus

La fon­da­tion Le Sup­port, comme plu­sieurs autres OSBL, se fi­nance en ven­dant la plu­part de ses dons aux ma­ga­sins Vil­lage des valeurs et en ex­por­tant le reste vers l'Afrique et le Moyen-Orient.

«Ça fait 27 ans qu'on existe. 100% des pro­fits sont re­mis à la cause et beau­coup de ces fonds vont à LaSalle » dé­taille M. Siebes. La ma­jeure par­tie du fi­nan­ce­ment de la Fon­da­tion qué­bé­coise de la dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle (FQDI) pro­vient de l'OSBL Le Sup­port. En dix ans, la FQDI a dis­tri­bué plu­sieurs mil­lions à tra­vers le Qué­bec, dont presque 225 000$ sur le ter­ri­toire de l'ar­ron­dis­se­ment LaSalle.

La fon­da­tion Le Sup­port éprouve aus­si des dif­fi­cul­tés avec les mu­ni­ci­pa­li­tés de Pier­re­fonds et de Mas­couche. Les pro­prié­taires d'un conte­neur doivent se mu­nir d'un cer­ti­fi­cat d'im­plan­ta­tion, au coût de 50$ par an­née et four­nir un ac­cord écrit du pro­prié­taire de l'im­meuble.

Les mo­dèles de boîtes se­mi-en­fouies fa­vo­ri­sées par la ré­gle­men­ta­tion de l'ar­ron­dis­se­ment sont uti­li­sés par la fon­da­tion Grands Frères Grandes Soeurs de Montréal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.