La sé­cu­ri­té rou­tière, l’af­faire de tous!

Le Messager La Salle - - CULTURE -

Le re­tour à l’école est ar­ri­vé et tout re­vient à la nor­male. Il faut se le­ver plus tôt, pré­pa­rer les en­fants, les uns à la gar­de­rie, les autres à l’école et nous au tra­vail. On re­vient à nos ha­bi­tudes quo­ti­diennes de cou­rir de gauche à droite.

Lors de la pre­mière jour­née de l’école de mon fils, je l’ai sui­vi en au­to pour voir sa conduite en vé­lo et m’as­su­rer qu’il res­pecte les ar­rêts et le sens de la cir­cu­la­tion jus­qu’à la piste cy­clable.

En ar­ri­vant au bou­le­vard La­salle, j’ai dû des­cendre de l’au­to et ar­rê­ter les au­tos qui pra­ti­quaient un ar­rêt amé­ri­cain sans voir qu’un cy­cliste vou­lait tra­ver­ser.

Comme il y a plu­sieurs au­to­mo­bi­listes qui ne res­pectent pas le code de la sé­cu­ri­té rou­tière, beau­coup de cy­clistes ne les res­pectent pas non plus. Je me de­mande si nous somme aus­si sau­vages de ne pas cé­der le pas­sage à un pié­ton ou un cy­cliste à La­salle ? Est-ce qu’on change de com­por­te­ment quand on est der­rière un vo­lant? On ne peut pas avoir un po­li­cier à chaque coin de rue, mais si nous fai­sons cha­cun notre part, on pour­rait y ar­ri­ver.

On n’est pas au Pla­teau Mont Royal où des cen­taines de cy­clistes en­va­hissent les rues, mais le trans­port al­ter­na­tif de­vient une nou­velle mode à La­salle, sans comp­ter les bien­faits pour notre san­té.

Il de­meure im­por­tant que les lea­ders po­li­tiques s’in­ves­tissent dans ce dos­sier, comme le maire De­nis Co­derre à Mon­tréal, le conseil d’ar­ron­dis­se­ment de La­salle et le dé­pu­té pro­vin­cial Ro­bert Poë­ti, pour amé­lio­rer la rè­gle­men­ta­tion du Code de la sé­cu­ri­té rou­tière.

En at­ten­dant, c’est à nous La­sal­lois de faire notre part de ci­visme pour mon­trer à nos en­fants de res­pec­ter les ar­rêts, de cir­cu­ler dans le bons sens de la cir­cu­la­tion et de cé­der le pas­sage aux pié­tons, et les cy­clistes doivent res­pec­ter la vi­tesse.

Chaque fois que vous voyez un pié­ton ou cy­cliste, sou­ve­nez-vous qu’il pour­rait être votre en­fant, un ne­veu, une nièce ou bien l’en­fant d’un de vos proches ou de vos voi­sins.

Les au­to­mo­bi­listes et les cy­clistes doivent faire preuve de sa­voir-vivre pour mieux co­ha­bi­ter en­semble, se­lon Fran­cis­co Mo­re­no. Sur la photo, le fils de M. Mo­re­no se ren­dant à l'école à vé­lo lors de sa pre­mière jour­née de classe.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.