Na­ger par­mi les mé­duses

Le Messager La Salle - - SPORTS - PIERRE BOU­LAN­GER

AVEN­TURE. C’est le corps cou­vert de pi­qûres de mé­duses et de coups de so­leil que Nor­mand Pi­ché a réus­si tra­ver­ser le Pa­ci­fique entre l’océa­nie et l’asie. Il s’agis­sait de la se­conde étape de son dé­fi de re­lier cinq conti­nents à la nage dé­bu­té le 3 sep­tembre.

L’homme de 45 ans a fran­chi son par­cours de 13 ki­lo­mètres entre la Pa­poua­sie-nou­vel­leGui­née et l’in­do­né­sie en 3h50, à tra­vers des mil­liers de mé­duses vo­races et quelques dau­phins, le di­manche 18 sep­tembre.

Il a souf­fert de nom­breuses brû­lures, mal­gré sa com­bi­nai­son an­ti-mé­duse.

« C’est comme des chocs élec­triques, des lames de ra­soir. En na­geant, c’est comme si je pas­sais à tra­vers de vé­ri­tables nuages. Je di­rais qu’à 75%, c’est aga­çant, mais to­lé­rable, comme si on nous je­tait du sable au vi­sage de tous les cô­tés en même temps », ra­conte l’aven­tu­rier.

Il a été cloué au lit pen­dant trois jours, souf­frant de forte fièvre, de nau­sées et de fai­blesse.

Mais il se sou­vient sur­tout de sa ren­contre avec deux dau­phins. « Ils étaient tout près de moi et je pou­vais pra­ti­que­ment les tou­cher. C’est un grand mo­ment parce j’ai tou­jours été fas­ci­né par les dau­phins », dit Nor­mand Pi­ché.

DIF­FI­CUL­TÉS

Avant même d’al­ler à l’eau, l’aven­tu­rier a dû ré­gler plu­sieurs dif­fi­cul­tés lo­gis­tiques, no­tam­ment pour ob­te­nir ses vi­sas. Les dé­lais se sont mul­ti­pliés en rai­son des nom­breuses ten­sions po­li­tiques entre les deux pays qu’il sou­hai­tait re­lier et la pré­sence de l’ar­mée sur le ter­rain.

Pour fran­chir la fron­tière de l’in­do­né­sie et de ne pas être re­pé­ré, Nor­mand Pi­ché a choi­si de na­ger seul en s’éloi­gnant du ba­teau qui l’ac­com­pagne afin de ne pas être re­pé­ré par les mi­li­taires qui sur­veillent les côtes.

« Je n’ai ja­mais son­gé à aban­don­ner et j’ai réus­si », ra­conte le na­geur.

En Pa­poua­sie, Nor­mand Pi­ché et ses ac­com­pa­gna­teurs ont cir­cu­lé dans la jungle où il n’y avait pas d’élec­tri­ci­té et pas­sé trois jours dans une au­berge ru­di­men­taire avec une fa­mille pa­poue de sept en­fants.

« On a créé des liens très forts avec eux, au point où j’ai eu les larmes aux yeux quand nous les avons quit­tés », dit Nor­mand Pi­ché.

En se ren­dant vers une plage, le groupe a créé un conflit sans le sa­voir. « Un pro­prié­taire fait payer pour pas­ser sur son ter­rain. Il était en co­lère et vou­lait se battre avec notre hôte », ra­conte Nor­mand Pi­ché, qui a dû se fau­fi­ler entre les deux hommes et ver­ser un pour­boire au pro­prié­taire pour cal­mer le jeu.

L’aven­tu­rier tente de de­ve­nir le pre­mier homme en Amé­rique à re­lier les cinq conti­nents à la nage en 80 jours, ce qui consti­tue­rait un re­cord. M. Pi­ché dis­pose d’un bud­get d’en­vi­ron 400000$ pour re­le­ver son dé­fi.

Son pro­chaine étape se­ra de re­lier l’asie à l’afrique en na­geant dans la mer Rouge, entre la Jor­da­nie et l’égypte. Un par­cours d’en­vi­ron 25 ki­lo­mètres.

(Pho­to: An­nie-claude Ro­berge)

Nor­mand Pi­ché et les membres de son équipe re­pré­sentent fiè­re­ment le Ca­na­da dans ce pé­riple à tra­vers les cinq conti­nents.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.