Le ra­dar pho­to fonc­tion­nel au pont Mer­cier

Le Messager La Salle - - ACTUALITÉS -

Le fa­bri­cant a dû pro­cé­der à une mise à jour du lo­gi­ciel, ce qui a per­mis de ré­ini­tia­li­ser le ci­né­mo­mètre si­tué juste après le via­duc Air­lie.

L’ap­pa­reil avait fait la man­chette alors que TC Me­dia ré­vé­lait quelques se­maines plus tôt que l’ap­pa­reil était in­ca­pable de dé­tec­ter les vé­hi­cules adé­qua­te­ment. Le mi­nis­tère des Trans­ports (MTQ) s’était at­ti­ré les foudres de cer­tains ob­ser­va­teurs alors qu’au­cune in­di­ca­tion n’avi­sait les au­to­mo­bi­listes de la dé­fec­tuo­si­té.

« Mettre ou en­le­ver des pan­cartes de si­gna­li­sa­tion en­traîne des coûts. Comme nous sa­vions que la pé­riode d’in­ac­ti­vi­té se­rait courte, nous avons dé­ci­dé de ne pas cou­vrir les pan­cartes afin de ne pas en­gen­drer de frais sup­plé­men­taire », ex­plique Mar­tin Gi­rard, porte-pa­role du MTQ, ajou­tant qu’au­cune me­sure n’a été prise pour évi­ter la confu­sion des gens qui passent souvent dans le sec­teur.

34000$ EN SIX MOIS

Les chiffres les plus ré­cents pu­bliés par Qué­bec ré­vèlent que l’ap­pa­reil a re­mis un to­tal de 199 contra­ven­tions au cours de la der­nière an­née.

Dans les se­maines sui­vant son en­trée en fonc­tion, le 14 juillet, le pho­to ra­dar avait per­mis d’épin­gler 178 au­to­mo­bi­listes qui rou­laient à une vi­tesse su­pé­rieure à la li­mite per­mise de 70 km/h dans le sec­teur.

De sa re­mise en ser­vice jus­qu’à la fin du mois de dé­cembre, le ci­né­mo­mètre fixe a cap­té 21 au­to­mo­bi­listes fau­tifs de plus.

Le to­tal des amendes gé­né­rées est de 33 862 $, et ce, mal­gré le fait que l’ap­pa­reil ait été in­opé­rant pen­dant quatre mois.

COM­POR­TE­MENT

Le but de l’im­plan­ta­tion des ra­dars pho­to est de mo­di­fier le com­por­te­ment des au­to­mo­bi­listes se­lon le MTQ. La pré­sence de l’ap­pa­reil sert à les faire ra­len­tir afin de ré­duire le nombre d’ac­ci­dents, de bles­sés et de dé­cès sur les routes.

« Si les gens ra­len­tissent ou évitent les ma­noeuvres dangereuses, le but est at­teint. Si on cache la si­gna­li­sa­tion ou qu’on an­nonce qu’au­cun billet d’in­frac­tion ne se­ra dis­tri­bué, on perd l’ef­fet dé­si­ré des ra­dars pho­to » sou­ligne M. Gi­rard.

C’est pré­ci­sé­ment pour cette rai­son que rien ne fait men­tion de la dé­fec­tuo­si­té de l’ap­pa­reil.

Au Qué­bec, plus de 530 000 contra­ven­tions to­ta­li­sant plus de 65 M$ ont été émises en 2016 à la suite des don­nées cap­tés par les ra­dars pho­to fixes ins­tal­lés en bor­dure des routes.

Pen­dant ce temps, les ap­pa­reils mo­biles ont re­mis plus de 300 000 constats d’in­frac­tion pour un mon­tant sur­pas­sant les 46 M$.

Sans tam­bour ni trom­pettes, le ra­dar pho­to si­tué sur la route 138 en di­rec­tion nord, à la sor­tie du pont Mer­cier, a fi­na­le­ment re­pris du ser­vice le 27 dé­cembre, après quatre mois d’in­ac­ti­vi­té. Il s’agi­rait, se­lon Qué­bec, du seul à avoir connu des pro­blèmes au point d’en in­ter­rompre le fonc­tion­ne­ment.

(Pho­to: TC Me­dia – Archives)

Au Qué­bec, on re­trouve un to­tal de 20 ra­dars pho­to fixes, comme ce­lui de la route 138, à Lasalle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.